Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

sports

Volume 48, numéro 2121 février 2013

Linda l'indomptable

L’entraîneuse de basketball féminin Linda Marquis a mené ses joueuses à la victoire plus de 500 fois. Un haut fait dans cette discipline.
L’entraîneuse-chef du club de basketball féminin du Rouge et Or, Linda Marquis, a atteint le 13 février dernier une marque plus qu’impressionnante. À Lennoxville, son équipe a battu les Gaiters de Bishop’s 58 contre 51. C’est ainsi que celle qui est en poste depuis 1985 a écrit l’histoire en remportant sa 500e victoire en carrière.

«Pour moi, ça récompense la persévérance dont j’ai fait preuve tout au long de ces années», affirme cette gagnante, qui en est à sa 28e saison comme entraîneuse-chef du Rouge et Or. «Il y a toujours des hauts et des bas dans une carrière, et quand les bas surviennent, il faut se battre. Je l’ai fait en conservant mes valeurs.»

Le Rouge et Or a ajouté une victoire samedi dernier à Montréal contre les Citadins de l’UQAM. En compilant les résultats en saison régulière, séries éliminatoires, rencontres hors concours de Sport interuniversitaire canadien et parties au championnat canadien, Linda Marquis possède maintenant une fiche globale de 501 gains contre 281 échecs, ce qui totalise un impressionnant pourcentage de victoire de 64%.

Y a-t-il une victoire qui est plus chère à ses yeux qu’une autre? «C’est certain que le premier championnat provincial est toujours spécial, tout comme les médailles au championnat canadien, mais chaque année a ses souvenirs», dit-elle.

Au-delà des chiffres, l’entraîneuse aime surtout voir ses étudiantes-athlètes obtenir leur diplôme. «Personne ne va à l’université pour avoir un bac en basketball!», lance-t-elle avec humour.

Des joueuses de basketball, elle en a vu passer un bon nombre au fil des ans. Les relations humaines ont toujours eu une grande importance à ses yeux. «Je travaille avec des individus. Chaque étudiante-athlète a son livre dans mon bureau, qu’elle a en quelque sorte écrit pendant son passage chez nous. C’est un peu l’école de la vie…»

Elle qui était joueuse du Rouge et Or à la fin des années 1970 ne croyait pas faire toute sa carrière dans cette discipline. «À mes débuts, être entraîneuse n’était pas vraiment considéré comme une profession. Il fallait avoir la passion du sport pour persister.» Cette passion est encore bien présente aujourd’hui, si bien que la retraite ne semble pas faire partie du futur immédiat. L’entraîneuse-chef a entamé la réflexion quant à son départ, mais elle n’est pas encore prête à laisser ses joueuses.

Depuis le début de sa carrière, Linda Marquis a mené le Rouge et Or au championnat canadien à 16 reprises, incluant sept saisons consécutives entre 2005 et 2011. Le meilleur résultat, une deuxième place, est survenu en 2002. Sur le plan individuel, elle a été élue deux fois entraîneuse de l’année au Canada (2001 et 2000) et sept fois au Québec (2010, 2009, 2007, 2001, 2000, 1992 et 1989). Elle a également reçu en 2002 la Médaille du jubilé de diamant de la reine, honneur réservé aux Canadiens qui ont contribué au mieux-être de la communauté.

Que lui reste-t-il à accomplir? «Une victoire au championnat canadien, bien sûr. Mais, pour cela, il faut que les astres soient bien alignés», répond-elle.

Avant le match de jeudi soir à Montréal contre les Martlets de McGill, Laval se classait au quatrième rang avec une fiche de sept victoires et sept défaites. Il est déjà assuré que l’entraîneuse va mener sa troupe en séries éliminatoires après une absence d’un an. L’année 2012 fut d’ailleurs la seule saison du Rouge et Or sans séries sous son règne.

L’exploit de Linda Marquis sera souligné lors du prochain match à domicile de l’équipe féminine de basketball du Rouge et Or, le samedi 23 février à 17h. Les Stingers de Concordia seront les visiteurs pour l’occasion. Comme il s’agira de la dernière soirée de ce sport présentée au PEPS, les 300 premiers spectateurs recevront un souvenir du Rouge et Or. Tous les partisans présents pourront aussi participer au tirage d’un chèque-cadeau de 400$, gracieuseté de l’agence de voyages Rêve Sportif.
Photo
Depuis le début de sa carrière, Linda Marquis a mené le Rouge et Or au championnat canadien à 16 reprises.

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca