Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

actualités UL

Volume 47, numéro 1122 novembre 2012

Partagez la tourtière!

Le Bureau de la vie étudiante vous invite à accueillir des étudiants étrangers à Noël ou au Nouvel An
Connaissez-vous le Parrainage des Fêtes organisé par le Bureau de la vie étudiante? Ce programme encourage les familles québécoises de la communauté universitaire à accueillir des étudiants étrangers le temps d’une soirée familiale de Noël ou du Nouvel An. Depuis cinq ans, une cinquantaine de jumelages sont effectués chaque année. C’est une occasion unique de faire des rencontres enrichissantes et de partager la culture québécoise avec des gens venus d’ailleurs. Et cette année, le Bureau s’est lancé un défi: ne refuser aucun étudiant par manque de familles-marraines.

L’an passé, l’agente de bureau Gabrielle Bouchard a participé au Parrainage des Fêtes pour la première fois. «J’ai demandé aux étudiants avec lesquels j’étais jumelée, un Colombien et un Mexicain, d’arriver 30 minutes avant tous nos autres invités afin de faire connaissance et de les mettre à l’aise, raconte-t-elle. Ils ont grandement apprécié notre souper de Noël en famille. Ils se sentaient loin des leurs en cette période de réjouissances. Comme nous étions 12 convives, ç’a été un repas animé et une soirée réconfortante pour eux.»

Gabrielle Bouchard garde un beau souvenir de leur échange sur les coutumes de Noël. «Nous avons constaté plusieurs similarités dans les plats servis ainsi que dans les échanges de cadeaux et de vœux. Cette soirée restera mémorable pour moi et toute ma famille», dit-elle, bien décidée à répéter l’expérience.

Les étudiants étrangers apprécient également leur participation au Parrainage des Fêtes. Originaire du Madagascar, Lynda Ta Hubert a passé Noël dernier dans une famille d’ici. «J'ai découvert des points communs entre les sociétés malgache et québécoise: la chaleur, la générosité et la simplicité, le sens de la famille, l’amitié… Depuis, je me sens moins intimidée d'aller vers les gens à Québec», confie-t-elle. Elle a été frappée par le repas. «Copieux, délicieux, réconfortant, avec une belle ambiance autour de la table et au coin du feu. Un menu auquel je n'avais jamais goûté encore: tourte au sanglier, tarte à l’oignon, terrine de porc et poulet, et surtout de délicieux biscuits des fêtes faits maison, selon des recettes qui se sont transmises de génération en génération dans la famille.»

Selon des propos recueillis par Alain Rochefort du Journal de Québec lors d’une édition précédente de l’événement, cette opinion est largement partagée. «J’ai passé des moments merveilleux. Comme j’étais le seul étranger, ils m’ont posé beaucoup de questions et je ne me suis pas senti seul du tout», a confié le Togolais Waron Igor Anata, qui avait passé la soirée dans une famille de Val-Bélair. «J’étais un peu nerveuse au départ, mais ils ont réussi à me mettre à l’aise. Nous étions une vingtaine et nous avons beaucoup rigolé. Ils m’ont même invité à y retourner pour le 31», ajoutait la Tunisienne Selma Shoissy, reçue par une famille de Saint-Nicolas.

Pour participer comme famille-marraine, rien de plus simple. Un membre de votre famille doit être employé ou étudiant à l’Université Laval et vous devez accueillir un minimum de deux invités. Le jumelage s’effectue durant la semaine du 10 décembre selon certains critères tels que les intérêts, la langue d’usage et le type de soirée offerte.

Julie Cummings, coordonnatrice du programme et conseillère aux étudiants étrangers, recommande aux personnes intéressées de visiter le site Web du Bureau de la vie étudiante pour en savoir plus sur les modalités. «En ce temps de réjouissances, le Parrainage des Fêtes est une bonne façon de redonner un sens au mot partage», conclut-elle.
 
www.bve.ulaval.ca/accompagnement_des_etudiants_etrangers/services_et_activites/parrainage_des_fetes.
Photo
Gabrielle Bouchard, employée de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, et les deux invités qu'elle a accueillis l'an dernier à Noël, le Colombien Arnaldo Ariza et le Mexicain Edy Guadalupe Jiménez Lizcano.

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca