Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

actualités

Volume 47, numéro 1122 novembre 2012

Pour le bien de tous

Un nouveau site Web démystifie pour le grand public l’industrie des services financiers au Québec
Comment fonctionnent les banques et les compagnies d’assurance? En quoi consiste la réglementation financière pour la protection des petits investisseurs? Et quelles sont les caractéristiques des actions et des obligations? La réponse à ces questions, et à bien d’autres, se trouve dans un tout nouveau site Web conçu par les professeurs Van Son Lai et Issouf Soumaré. Les deux codirigent le Laboratoire d’ingénierie financière au Département de finance, assurance et immobilier.

«Nous avons décidé de créer notre site à la suite d’un constat: il y a peu de connaissances sur le fonctionnement de l’industrie des services financiers au Québec qui sont disponibles en français sur Internet pour monsieur et madame Tout-le-monde», explique Issouf Soumaré.

Le projet a débuté au printemps 2011. Dans leur travail, les deux professeurs se sont entourés d’étudiants et de professionnels du domaine. L’Autorité des marchés financiers a financé les travaux.

«Ce projet novateur a permis de regrouper au même endroit des informations qui sont disponibles à gauche et à droite de façon disparate, indique Issouf Soumaré. Notre site, www.ispfq.com, offre un fil conducteur au citoyen.»

Grâce à cet outil didactique, l’usager peut savoir, dans les grandes lignes, comment fonctionne une banque ou une caisse populaire et quel est son rôle dans l’économie. Le site permet de comprendre le rôle de l’Autorité des marchés financiers dans le contexte des scandales impliquant des criminels à cravate comme Vincent Lacroix ou Earl Jones. Il explique aussi de façon claire le principe de base de la relation risque-rendement qui sous-tend les produits financiers. «En résumé, affirme Issouf Soumaré, notre site permet au citoyen de se former lui-même en ligne. Ce dernier sera ainsi mieux outillé, notamment lorsqu’il rencontrera son conseiller financier.»

Le projet visait un large public, notamment les jeunes qui se préparent à entrer sur le marché du travail. «Il est important pour eux d’acquérir des connaissances qui vont leur permettre de mieux gérer leurs épargnes et de prendre des décisions financières éclairées», soutient Issouf Soumaré.

Le site s’adresse aussi aux 30-45 ans qui ont généralement des enfants à charge et le souci d’acquérir une maison et une voiture. «Ces gens n’ont pas toujours le temps de se renseigner adéquatement, poursuit-il. Il leur faut des informations qui vont leur permettre de prendre rapidement une décision financière.» Les 45-65 ans, eux, se préoccupent de la planification de leur retraite. Selon le professeur, ils sont susceptibles d’être victimes de mauvais conseils en placements et services d’assurance. Dernière catégorie: les aînés qui sont «très soucieux de stabiliser leur revenu».

Les concepteurs ont choisi une mise en page sobre agrémentée de nombreuses photographies. Simple d’utilisation, leur site contient une masse d’information vulgarisée répartie en six grandes sections, soit les assurances, la dette, l’épargne et les placements, les guides et conseils, l’industrie des services financiers et la protection des finances personnelles. Les contenus sont rédigés dans une langue claire et accessible. En tout, 64 sujets sont abordés. Ils portent, entre autres, sur l’assurance automobile, les cartes de crédit, les fonds négociés en bourse, le départ à la retraite, les organismes de règlementation et le vol d’identité. Enfin, le visiteur peut remplir quatre jeux-questionnaires pour tester ses connaissances et regarder huit capsules vidéo.

En naviguant, l’usager apprend bien des choses. Entre autres, il faut comparer plusieurs compagnies pour choisir un agent ou un courtier d’assurances. La faillite n’est pas la meilleure solution lorsqu’on fait face à une dette trop lourde. Qu’on investisse ou qu’on emprunte, il est primordial de comprendre le fonctionnement des taux d’intérêt. Et investir de façon moins risquée se fait en diversifiant ses actifs.

«Nous faisons pas mal le tour de tous les aspects importants, souligne Issouf Soumaré. L’usager qui s’intéresse à des sujets particuliers peut cliquer sur des liens qui conduisent vers d’autres sources d’information. Outil évolutif, le site sera mis à jour chaque année au Laboratoire d’ingénierie financière.»
Photo
Issouf Soumaré et Van Son Lai, éditeurs du nouveau site de vulgarisation financière www.ispfq.com.
Photo: Marc Robitaille

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca