Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

vie étudiante

Volume 48, numéro 1510 janvier 2013

Un refuge comme une avalanche

Un projet étudiant se rend en finale du concours Architecture éphémère de l’Hôtel de glace
À quoi pourrait ressembler l’intérieur d’une avalanche? Quels genres d’espace un tel phénomène naturel peut-il former? Pourrait-on y dormir? Ces questions ont alimenté, durant l’automne, la réflexion de trois étudiants au baccalauréat en architecture, James Nicolas Brillon, Pascale Desbiens et Didier Morin-Laprise. Ensemble, ils ont participé au concours Architecture éphémère de l’Hôtel de glace de Québec.

Ce concours de suites de neige et de glace en est à sa huitième édition. Il s’adresse aux étudiants des écoles d’architecture et de design des universités Laval, McGill, de Montréal et du Québec à Montréal. Cette année, plus de 30 projets ont été soumis. Le jury a sélectionné celui des étudiants de l’Université Laval parmi les trois finalistes. Ces projets ont été réalisés sur place en prévision de l’ouverture de l’hôtel, le 5 janvier. Le jury attribuera les prix le 18.

«Nous avons souhaité nous démarquer en évitant de tomber dans le “décor de théâtre”, explique Didier Morin-Laprise. L’idée de glacier-avalanche est apparue très tôt. Nous l’avons développée dans une expression très simple.»

Ce projet s’intitule Apprivoiser l’avalanche. Il explore les possibilités spatiales, comme les grottes et les galeries, que peut sculpter dans son sillage un phénomène aussi bouleversant qu’une avalanche. «Le visiteur est convié à une expérience immersive, poursuit-il. La lumière filtre d’une fissure dans les hauteurs, créant une ambiance apaisante et inspirante. Le mobilier, fait de glace, s’intègre aux parois. La neige est douce, lumineuse, protectrice. Le lieu se présente comme un cocon de confort et d’intimité. C’est ainsi que l’on apprivoise l’avalanche.»

Les lecteurs sont invités à voter pour leur suite préférée sur la page Facebook de l’Hôtel de glace.
Photo
La lumière filtre d'une fissure dans les hauteurs, créant une ambiance apaisante et inspirante.

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca