Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

sports

Volume 48, numéro 197 février 2013

Le Rouge et Or veut conclure sur une note gagnante

Le championnat provincial de natation universitaire se tient samedi et dimanche au PEPS
L’Université Laval sera l’hôte les 9 et 10 février du championnat de natation du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Quelque 130 nageurs de cinq universités concourront pour le titre provincial au cours de la fin de semaine dans la piscine du PEPS.

Les quatre premières épreuves de la saison, dont la plus récente s’est tenue dans l’enceinte du Rouge et Or, ne valaient chacune que pour 10% des points. C’est donc dire que tout se joue lors du championnat provincial.

Le Rouge et Or détient l’avantage de participer à domicile à la plus importante épreuve de la saison du RSEQ. «C’est un plus pour de nombreuses raisons, affirme l’entraîneur-chef du club de natation, Nicholas Perron. Il n’y a pas de transport, ce qui peut être fatigant. La qualité du sommeil est améliorée puisque les athlètes ne dorment pas à quatre dans une chambre d’hôtel. Et on mange mieux à la maison qu’au restaurant pendant trois jours.» Ce dernier ajoute que les encouragements plus nombreux de proches et amis dans les gradins ne peuvent pas nuire.

À l’aube du championnat, la formation masculine de l’Université Laval sera en quête d’un sixième titre consécutif. Elle possède une mince avance sur l’Université de Montréal. «C’est la compétition la plus excitante de l’année», souligne l’entraîneur-chef. Celui-ci ne serait pas surpris que le vainqueur ne soit connu que lors du dernier relais de l’ultime course de la fin de semaine.

Du côté féminin, l’équipe a accumulé du retard en début de saison, en l’absence de deux de ses meilleures étudiantes-athlètes, Geneviève Cantin et Sarah Routhier. Le Rouge et Or est actuellement troisième. Si le titre semble hors de portée, la deuxième place n’est pas inatteignable, selon Nicholas Perron. «Avec le retour de Geneviève et Sarah, notre “nouvelle” équipe a fait mieux que McGill lors de la dernière Coupe universitaire. On va faire mieux qu’au début de l’année, et rien n’est impossible.»

Au combiné, l’Université Laval occupe présentement le deuxième rang, mais l’écart est trop important pour espérer coiffer les Carabins de l’Université de Montréal. La séquence de sept victoires de suite du Rouge et Or risque donc de s’arrêter.

Nicholas Perron compte sur ses athlètes de pointe. Les Dominique Massie-Martel, Kevin Deret, Maxime Jacomelli, Geneviève Cantin et Vanessa Taillefer devront donner le ton. «Tu es aussi bon que tes meilleurs le sont», croit l’entraîneur-chef.

L’entraîneur s’attend toutefois à un apport accru de quelques étudiants-athlètes de sa formation qui tenteront de se qualifier pour le championnat canadien à Calgary du 21 au 23 février. Olivier Campbell, Théo Drogo et David Lefebvre pourraient s’ajouter aux 17 porte-couleurs du Rouge et Or (12 hommes, cinq femmes) qui ont déjà atteint le standard de Sport interuniversitaire canadien donnant accès à la compétition nationale. «Ces gars-là sont motivés et pourraient bien surprendre avec leur meilleur résultat de la saison, ce qui aiderait l’équipe. C’est un scénario qu’on voit souvent dans ces circonstances», indique l’entraîneur-chef.

Mentionnons que l’entrée est gratuite durant toute la fin de semaine du championnat provincial. Les courses seront également webdiffusées en direct au www.rougeetor.tv.
Photo
Geneviève Cantin fait partie des nageurs et nageuses de pointe qui sonneront la charge pour le Rouge et Or en fin de semaine lors du championnat provincial.
Photo: Yan Doublet

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca