Université Laval
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire

actualités

Volume 48, numéro 1724 janvier 2013

Soixante-quinze ans de réflexion

La Faculté des sciences sociales souligne son 75e anniversaire avec une série d’activités qui se dérouleront tout au long de l’année
La Faculté des sciences sociales (FSS) souligne en 2013 ses 75 ans d’existence. Sur le thème «75 ans de réflexion et d’action», une série d’activités se dérouleront pendant l’année pour marquer l’événement et rappeler du même coup à quel point cette faculté a joué un rôle important dans l’histoire du Québec moderne. Une influence qu’elle continue à exercer aujourd’hui.
   
«La Faculté des sciences sociales fait partie des grands établissements d'enseignement et de recherche du Québec, rappelle avec fierté son doyen, François Blais. Ses professeurs et ses 34 000 diplômés ont marqué son histoire ainsi que son développement social, politique et économique. Le chemin parcouru depuis l'époque où elle ouvrait ses portes à une quarantaine d'étudiants et étudiantes est tout simplement remarquable. Rappelons simplement que nous accueillons aujourd'hui plus de 5 000 étudiants et que nos professeurs se partagent un budget de recherche de plus de 12 M$.»

La FSS comme on la connaît aujourd’hui a bien peu de choses à voir avec ce petit établissement qui a jadis ouvert ses portes au grand dam des autorités bien pensantes qui gouvernaient le Québec de l'époque. La Grande Dépression des années 1930 est marquée par le chômage, l'exode rural et la mainmise de l’Église sur la vie intellectuelle. C’est dans ce contexte que les représentants de l’Université Laval annoncent, le 28 février 1938, la création de l’École des sciences sociales, politiques et économiques. Cinq ans plus tard, l’établissement est rebaptisé Faculté des sciences sociales.

Son premier doyen, le grand sociologue Georges-Henri Lévesque, est très préoccupé par les profondes mutations engendrées par la crise économique. Convaincu que les sciences sociales doivent être approchées avec une méthode rigoureusement scientifique, il garde toujours à l’esprit une orientation tournée vers le progrès social. Il travaille avec les professeurs de l’époque à élaborer un programme de formation. Du coup, la FSS devient le foyer de profondes transformations intellectuelles et sociales. La recherche en sciences humaines au Québec connaît également ses premiers moments importants.

Le développement de la Faculté se poursuit ensuite à un rythme soutenu, de sorte qu’elle accueille chaque année de plus en plus d’étudiants. Aujourd’hui, la FSS comprend cinq départements (Anthropologie, Économique, Relations industrielles, Science politique et Sociologie) et deux écoles (Psychologie et Service social) qui offrent une formation à la fois fondamentale, disciplinaire et professionnelle. Plus que jamais, elle cherche à mieux comprendre «l'individu dans un monde en changement».

En 2013, la Faculté sera mise à l’honneur par une programmation riche et diversifiée. Les curieux pourront découvrir son histoire par des articles journalistiques, des capsules vidéo ou des conférences grand public. Au total, près d’une quarantaine d’événements auront lieu cette année pour célébrer l’anniversaire d’une faculté ouverte sur le monde, qui contribue au débat sur les grands enjeux sociaux et humains. Plusieurs d’entre eux mettront en vedette des personnalités diplômées de la FSS.

Les célébrations seront lancées à la fin janvier lors d’une cérémonie de présentation de la programmation. On y présentera une capsule vidéo réalisée avec le maire de la ville de Québec, Régis Labeaume, diplômé de la Faculté en sociologie. Simon Langlois, directeur du Département de sociologie, prononcera une conférence d’ouverture sur Jean-Charles Falardeau, l’un des premiers professeurs et bâtisseurs de la Faculté des sciences sociales.

En février, Pauline Marois, première ministre du Québec et diplômée de la Faculté en service social, présidera en personne la 23e Soirée des Prix d’excellence de la FSS. La cérémonie sera animée par Claude Bernatchez, animateur à Radio-Canada et diplômé en science politique.

L’automne prochain se tiendra un événement-bénéfice unique: Gérard et Lucien Bouchard, tous deux diplômés de la FSS, seront réunis sur scène pour la première fois. Ils aborderont des thèmes tels que l’évolution de la société québécoise et son avenir, mais échangeront aussi des souvenirs de leur expérience d’étudiant à l’Université. Cet entretien des frères Bouchard sera agrémenté par l’interprétation de certains morceaux choisis par les Violons du Roy. Ce moment fort aura lieu au Palais Montcalm, là même où la création de la Faculté a été annoncée en février 1938.

Enfin, au cours de l’année 2013, chaque département et école rendra hommage à un diplômé notoire en lui remettant la médaille Georges-Henri-Lévesque pour sa contribution remarquable à l’avancement de la société ici ou à l’étranger. www.fss.ulaval.ca/75
Photo
Étudiants admis à la toute nouvelle École des sciences sociales, politiques et économiques de l'Université Laval à l’automne 1938. Au centre, le père Georges-Henri Lévesque, fondateur de la Faculté.

commentez

partagez

 
haut
Le fil des événements

Le journal de la communauté universitaire
Direction des communications

Questions et commentaires?
Le-Fil@dc.ulaval.ca

© 2012 Université Laval, tous droits réservés
Visitez ulaval.ca