Les 28es Jeux de génie du Québec se sont déroulés du 3 au 7 janvier sur le campus. Onze universités étaient présentes, dont 10 du Québec. L’événement a attiré 413 participants, dont 44 de l’Université Laval, en plus de 32 bénévoles et des 8 membres du comité organisateur. L’Université hôte a terminé sixième au classement général.

La programmation comprenait des compétitions scolaires, culturelles et sportives, ainsi que la compétition dite de la machine robotique. Le défi consistait à fabriquer une machine robotique autonome et «intelligente» capable de surmonter diverses épreuves sur un parcours donné. L’Université Laval a terminé cette épreuve au neuvième rang. Les étudiants de cet établissement ont pris les 1er, 2e, 4e et 4e rangs pour les différentes compétitions scolaires. Les équipes devaient répondre à un questionnaire théorique et réaliser un montage d’une expérience de laboratoire ou d’une étude de cas.