29 février 1996


Un étudiant de Laval candidat aux élections partielles

Karl Bélanger, étudiant au Département de science politique, sera le candidat du Nouveau Parti Démocratique du Canada lors des élections partielles qui auront lieu le 25 mars prochain dans le comté de Lac Saint-Jean. Il axera sa campagne autour des problèmes que les jeunes vivent présentement dans les régions périphériques. Le taux de chômage chez les jeunes au Saguenay-Lac Saint-Jean est particulièrement alarmant, se situant à 21,2 %. Si on ajoute les jeunes vivant de l'aide sociale à ce total, le taux monte à 36 %, le plus haut taux au Québec.

Cette situation amène les jeunes à quitter massivement la région vers Québec ou Montréal dans l'espoir d'améliorer leur sort. «C'est une véritable hémorragie, déclare Karl Bélanger. Si nous n'agissons pas immédiatement, le Saguenay-Lac Saint-Jean est voué à la mort économique et humaine». Depuis 1981, 28 jeunes quittent le Saguenay-Lac Saint-Jean chaque semaine. Karl Bélanger est président des Jeunes Néo-Démocrates du Québec et vice-président des Jeunes Néo-Démocrates du Canada. Ce ne sont pas les premières armes de Karl Bélanger en politique. En effet, il était le plus jeune candidat d'un parti politique majeur en 1993 comme candidat du NPD à Jonquière.

Deux autres étudiants de Laval étaient en lice - tous deux pour le NPD - lors des dernières élections fédérales en 1993: Suzanne Fortin, dans Beauport-Montmorency-Orléans, et John MacFarlane, dans le comté de Portneuf. Rappelons que le dernier scrutin fédéral mettait également en compétition 33 diplômés de l'Université Laval et que 13 d'entre eux ont été élus, dont le premier ministre Jean Chrétien ( droit, 1958 ) et le chef de l'opposition officielle et leader du Bloc québécois, Lucien Bouchard ( droit, 1963 ). À l'exception d'André Ouellet, diplômé lui aussi de la Faculté de droit et élu soua la bannière libérale, tous les autres diplômés élus à cette occasion portaient les couleurs du Bloc québécois.

-30-