30 janvier 1997

 

Programme de formation continue ultra-performant

Plus de 1 500 inscriptions
au Certificat en planification financière personnelle

Avec plus de 1 500 inscriptions pour la seule session d'hiver 1997, le programme de Certificat en planification financière personnelle (CPFP) de l'Université Laval connaît un succès phénoménal qui augure bien pour l'avenir de cette profession au Québec. C'est ce qui ressort du bilan dressé conjointement par l'Université Laval et l'Institut québécois de planification financière dans le cadre du Salon Épargne-Placements qui se tenait la semaine dernière à Québec. "Nous avons accepté 450 étudiants pour cette session. Ils viennent s'ajouter aux 850 qui ont amorcé le programme l'automne dernier. On ne peut que se réjouir d'une telle demande", a déclaré Marc J. Trudel, responsable de la Direction générale de la formation continue de l'Université Laval.

Le Certificat en planification financière personnelle est l'un des 20 programmes élaborés parl'Université Laval, depuis 1994, pour répondre aux besoins de perfectionnement des adultes sur le marché du travail. Les étudiants inscrits à ce programme n'ont pas à se déplacer pour suivre leurs cours, puisqu'ils sont diffusés par l'entremise du réseau d'enseignement à distance développé par l'équipe de la formation continue. Des ateliers facultatifs, permettant de faire le point sur la matière étudiée et d'orienter le travail subséquent, sont organisés à des moments clé pendant la session. Ces ateliers ont été tenus à Drummondville, Joliette et Montréal.

Le contenu du programme a été élaboré en étroite collaboration avec l'Institut québécois de planification financière, organisme mandaté par le gouvernement pour déterminer les critères de formation en planification et pour décerner le titre de planificateur financier. Ainsi, l'Institut désigne un de ses membres pour travailler avec les professeurs du programme afin de s'assurer que chacun des cours soit en adéquation avec les besoins de la profession et comporte les éléments pratiques qu'un planificateur financier doit maîtriser. "Ce programme répond parfaitement aux besoins des personnes désireuses de faire carrière en planification financière", explique Marc J. Trudel. Il répond aux standards les plus élevés de la profession, standards déterminés par l'IQPF."

Autre fait digne de mention: l'entente exclusive de cinq ans en vertu de laquelle l'IQPF accepte d'inclure son cours synthèse en planification dans le programme du Certificat. "Cela signifie que les personnes qui complètent le programme du CPFP reçoivent leur diplôme universitaire et, par la même occasion, se voient décerner le titre de planificateur financier par l'QPF", précise le directeur général de la Formation continue, qui estime par ailleurs que ce premier semestre du Certificat en planification financière personnelle augure bien pour cette profession au Québec. "La réponse à notre offre a excédé nos prédictions les plus optimistes, souligne Marc J. Trudel. Cela nous indique que la profession de planificateur financier suscite un vif intérêt auprès du public. La complexité grandissante du domaine financier positionne la planification financière comme une profession clé auprès des consommateurs. L'Université Laval est fière de pouvoir fournir aux aspirants les outils nécessaires pour la pratique de leur profession, des outils qu'elle développe en collaboration avec l'organisme désigné par le gouvernement pour assurer l'excellence des standards de pratique en planification."

L'Université Laval offre de la formation continue depuis plus de 35 ans. La Direction générale de la formation continue a pour mission de répondre aux besoins des entreprises et associations de toute taille dont le personnel a compris l'importance de la compétence et de la performance pour se faire une place de choix sur un marché de plus en plus compétitif. L'an dernier, l'enseignement à distance a rejoint 8 114 étudiants. Les cours et programmes hors-campus ont touché plus de 350 groupes et un total de 6 135 étudiants. Plus de 13 000 étudiants ont par ailleurs participé aux activités non-créditées, réparties dans 409 cours et programmes.