25 mai 2000

LES SPORTS

Gaston Marcotte accroche ses patins

Après trente ans d'enseignement du hockey, le professeur Gaston Marcotte estime que le temps est venu de passer le flambeau.

Un chapitre important de l'histoire du hockey au Québec, voire même au Canada, a pris fin en même temps que la dernière session universitaire. Le professeur Gaston Marcotte, après trente années passées à enseigner et transmettre sa passion du hockey, accroche ses patins.

À 66 ans bien sonnés, celui-ci considère que ses démonstrations commençaient à manquer de mordant. "Un point important a facilité ma décision", précise-t-il. J'ai bien pris soin de préparer ma relève en la personne de Dany Bernard, qui termine sa thèse de doctorat sur le hockey et l'éducation morale et que je considère comme l'un des grands experts en hockey sur glace actuellement dans le monde."

Pendant sa longue carrière d'universitaire, Gaston Marcotte s'est toujours efforcé de maintenir un équilibre entre ce qu'il qualifie des "quatre grandes fonctions" de sa profession : l'enseignement, la recherche, la fonction critique et les services à la communauté.

À l'exception de ses trois années à titre de directeur du Pavillon de l'éducation physique et du sport (PEPS), il a toujours fait partie du personnel d'un département d'éducation physique, que ce soit ici à l'Université Laval ou à l'Université de Montréal ou d'Ottawa, où il a également enseigné.

Reconnu comme un spécialiste des techniques et des tactiques individuelles, ses livres sur le sujet sont devenus les livres officiels de la Fédération de hockey sur glace pour l'enseignement du hockey au Québec.

S'il s'est toujours passionné pour son sport de prédilection, M. Marcotte fut néanmoins l'un des plus durs critiques du hockey professionnel qu'il a qualifié d'anti-sportif, d'anti-social et d'anti-humain.

Mais ses différents avec le volet professionnel n'a jamais ralentit son enthousiasme pour la pratique récréative du hockey. "J'ai joué jusqu'à l'âge de 60 ans dans la ligue intramurale du PEPS, brisant ainsi le record de mon ancien coéquipier Pau Denis du Département de géographie", souligne-t-il avec un brin de fierté. "J'ai également eu le plaisir d'évoluer pendant trois saisons avec mon fils Jean et avec plusieurs générations d'étudiants à qui j'ai enseigné."

Feuille de route impressionnante
Au cours de sa prolifique carrière, le professeur Marcotte a accumulé les fonctions et les distinctions dans le sport amateur.

Il s'est tout d'abord distingué lui-même sur la patinoire, au début des années 1950, en tant que porte-couleurs des Spitfire de Windsor de la ligue junior majeure de l'Ontario et des Reds de Trois-Rivières de la ligue junior majeure du Québec. Quelques saisons plus tard, de 1961 à 1963, il passait derrière le banc pour diriger l'équipe de hockey de l'Université d'Ottawa.

Par la suite, il fut notamment fondateur de l'Association canadienne des instructeurs de hockey, premier président de la Confédération des sports du Québec, premier directeur du PEPS de l'Université Laval, président de l'Association sportive universitaire du Québec et président des Comités d'étude sur le sport universitaire, les Jeux du Québec, la régionalisation sportive et la formation des cadres sportifs. En 1970, il fut nommé administrateur de l'année dans le sport amateur.

Parmi les reconnaissances qu'a entraîné ce brillant cheminement, M. Marcotte fut nommé administrateur de l'année dans le sport amateur (1970), est membre à vie de la Fédération québécoise de hockey sur glace (1971), premier membre du Temple de la renommée du hockey québécois (1991) et récipiendaire du prix d'honneur Gordon J. Duckes de l'Association canadienne de hockey pour sa contribution au progrès du hockey au Canada (1992).

Nouveau projet
Homme d'action, Gaston Marcotte n'entend pas se croiser les bras maintenant qu'il a mis de côté l'enseignement du hockey. Il a mis sur pieds et préside actuellement le Mouvement de l'Humanisme Radical.

"Ce nouveau mouvement a comme mission sociale de convaincre les universités de créer des lieux rassembleurs afin d'établir une science du développement humain et offrir des programmes à autohumanisation adaptés à toutes les catégories d'âge", explique-t-il. Compte tenu de l'énorme tâche qui m'attend, je ne risque pas, ou à tout le moins n'aurai pas le temps, de m'ennuyer du hockey."


MICHEL BÉLANGER


Sortez prendre l'air avec le Club l'Aval

Pour les amateurs de plein air, le Club l'Aval du PEPS propose une panoplie de sorties à faire en groupe qui s'adressent autant aux débutants qu'aux adeptes de longue date. Au programme cet été, le Club vous donne l'opportunité de pratiquer le canot, le kayak-de-rivière, la randonnée pédestre, le vélo de montagne et le cyclotourisme. Ces sorties sont prévues les fins de semaine et durant les jours fériés. Plus de 60 sorties de 1 à 5 jours se déroulent pendant la saison estivale, soit jusqu'en septembre. Il est possible de se joindre au Club en tout temps ou encore de participer aux sorties occasionnellement.

Fin de semaine du 3 et 4 juin
Pour la fin de semaine du 3 et 4 juin, le Club prévoit pour les débutants 2 jours en canot dans la Vallée de la rivière Jacques-Cartier. Un peu plus difficile cette fois, une sortie en canot / kayak à la Malbaie de 2 jours est aussi prévue. Les personnes qui veulent apprendre les techniques de base en canot, le Club offre une formation de 2 jours au Lac aux Chiens situé dans Portneuf près de Duchesnay.

Pour ceux et celles qui veulent garder les pieds sur terre, deux randonnées pédestre auront lieu. La première, pour les débutants, durera une journée au Scotora dans la Vallée de la Jacques-Cartier et la deuxième, deux jours au Dôme et à l'Acropole de Charlevoix. Du vélo de montagne est aussi prévue à Duchesnay.

Ceux et celles qui sont intéressés à participer aux activités du Club doivent se présenter à la réunion préparatoire, le lundi précédant l'activité, où tous les détails des sorties y sont donnés. Le coût pour une sortie est de 10$. Des cartes de membre de 7 ou 17 jours de sortie sont aussi disponibles et vous permettront d'économiser. Pour obtenir de plus amples informations communiquez avec Louise Bédard au 656-2807 ou visitez notre site internet : http://www.webnet.qc.ca/clublaval

VALÉRIE LAPOINTE


TRIATHLON ROUGE ET OR
LAFLAMME ET GAGNON EXCELLENT

Sébastien Laflamme et Isabelle Gagnon, du Club de triathlon Rouge et Or de l'Université Laval, ont tour à tour livré d'impressionnantes performances sur la scène mondiale au cours des derniers jours.

Sébastien a d'abord pris le cinquième rang du triathlon international de St-Kitts, disputé le dimanche 14 mai dans les Caraïbes. Il a terminé l'épreuve en 2h16, avec seulement quatre minutes de retard sur le vainqueur néo-zélandais.

"Ce résultat est très important pour moi puisqu'il s'agissait d'une étape du circuit international", commente Sébastien. Cela me permet d'amasser de précieux points afin d'avoir un classement mondial à la fin de l'année."

Le dimanche 21 mai, Isabelle imitait son coéquipier et terminait à son tour cinquième, cette fois à l'Ironman de Californie. Il s'agit de son meilleur résultat en carrière dans ce type de compétitions de longue distance.

Sortie 7e de l'eau, elle a perdu deux rangs lors de la portion vélo mais s'est reprise à la course, sa spécialité, en doublant deux rivales.

"À mon deuxième tour de course à pied, j'ai ralenti", expliquait-elle. J'avais peur de craquer dans les derniers dix kilomètres. Finalement, je crois bien que j'aurais pu aller chercher une position supplémentaire."

"Mais à bien y penser, je suis très satisfaite. Je me suis qualifiée pour le prestigieux Ironman d'Hawaii, ce qui était mon objectif principal."


MICHEL BÉLANGER

Cours d'été dans quatre disciplines sportives

Il n'est pas trop tard pour s'inscrire à certaines activités sportives de l'été. Plusieurs cours débuteront au mois de juin et même certains en juillet. Parmi ces cours on retrouve, des arts martiaux, de la natation, du golf et du tennis.

Cours de natation
Le PEPS offre un cours de 4 semaines, du 5 au 29 juin, en natation sous un forfait personnalisé d'apprentissage. Les cours se donnent le jeudi de 17h à 17h55, le mercredi de 18h à 18h55 ou le lundi de 18h à 18h55. Le cours du jeudi verra l'adaptation à l'eau profonde et la propulsion. Le cours du mercredi initiera le nageur aux styles de base (crawl, dos, brasse) et le cours du lundi permettra l'analyse de 2 styles de nage.

Les arts martiaux
En plus de ces deux clubs de judo et d'aïkido auxquels il vous est possible d'adhérer en tout temps, le PEPS offre des cours d'iaïdo, de kendo, de kung fu, de tai ji quan et d'auto-défense. Les prochains cours d'auto-défense débuteront la semaine du 4 juillet. Voici l'horaire : mardi de 19h à 20h25 (débutant) ou jeudi de 19h à 20h25(intermédiaire et avancé).

Cours de golf
Pour ceux et celles qui veulent apprendre ou parfaire leurs techniques de golf, le PEPS offre des cours en groupe de technique de base 1 et 2 du 12 juin au 9 juillet. Le premier verra l'initiation à l'élan par la pratique d'exercices progressifs, le deuxième approfondira la technique de l'élan en plus d'initier le participants aux coups spéciaux. Les habitués choisiront le cours perfectionnement technique qui a pour but de répondre aux besoins spécifiques du participant. Des cours privés et semi-privés sont aussi offerts à raison de 30 minutes ou de 1 heure à 1, 2, 3 ou personnes. Des forfaits de 4 x 30 minutes ou 4 x 1 heure sont aussi offerts.

Cours de tennis
Le Club de tennis l'Arc-en-ciel accueille plusieurs groupes pendant l'été. Des cours pour les groupes de niveaux initié et intermédiaire sont prévus du 19 juin au 13 juillet. L'horaire est le suivant : lundi 12h à 13h25(initié), jeudi 16h30 à 17h55(intermédiaire), lundi 16h30 à17h55 ou jeudi 12h à 13h25(intermédiaire). Information : 656-2807

VALÉRIE LAPOINTE


Camps sports du PEPS pour les jeunes

Chaque année, le PEPS offre aux jeunes la possibilité de participer à des camps sports de jour d'une semaine. Les camps sont axés sur la pratique d'activités sportives et permettent aux jeunes de développer leurs habiletés dans une ou plusieurs disciplines sportives. Des camps sont prévus durant les mois de juin, juillet et août. Plusieurs jeunes y sont déjà inscrits, toutefois des places sont encore disponibles.

Camps Rouge et Or
Les camps de développement Rouge et Or sont enseignés par les athlètes du Rouge et Or. Les jeunes de 7 à 17 ans peuvent choisir parmi les camps suivants : athlétisme, badminton, basketball, mini-basketball, golf, plongeon, natation, tennis, volleyball.

Camps multi-sports et camps d'initiation aux sports
Les camps multi-sports présentent un programme très intéressant pour les jeunes de 12 à 15 ans qui veulent goûter à plusieurs sports. Ces derniers pourront y faire de l'escalade de rochers et de murs intérieurs, du golf, du patins à roues alignées, du plongeon, de la randonnée à vélo, de la trampoline. Ils pourront aussi s'initier à certains programmes organiques de musculation. Pour les jeunes âgés de 8 à 12 ans, les camps d'initiation aux sports leur permettront de faire de l'athlétisme, du basketball, de l'escalade, du golf, du kin-ball, du plongeon, du soccer, de la trampoline, ainsi que des jeux en piscine et en gymnase.

Camps d'escalade
Les camps d'initiation à l'escalade (7 à 15 ans) se déroulent au PEPS où se trouve 2 murs intérieurs. Il y aura aussi une journée complète à l'extérieur à un rocher école de la région. Pour les grimpeurs expérimentés, les camps d'escalade de niveau avancé prévoient 2 jours à St-André de Kamouraska avec un coucher à l'auberge.

Les coûts des camps varient généralement entre 125$ et 150$ par semaine. Inscription et Information : Diane Morency ou Éric Morin au 656-2807


VALÉRIE LAPOINTE