Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 47, numéro 12 | 24 novembre 2011

À la une

Accord-cadre avec l’IRSN France

Le Département de chimie collaborera avec l’IRSN à des projets de recherche portant sur les risques nucléaires et radiologiques

Le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, et le directeur de l’environnement et de l’intervention de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) en France, Didier Champion, viennent de signer un premier accord-cadre selon lequel l’Université Laval, par son Département de chimie (Faculté des sciences et de génie), collaborera avec l’IRSN à des projets de recherche portant sur des domaines de pointe, en risques nucléaires et radiologiques, en lien avec la santé des populations et l’environnement.

«Cette entente avec l’IRSN est très importante pour l’Université Laval, souligne le recteur. Elle s’inscrit dans notre volonté d’accroître l’offre de mobilité internationale pour permettre à nos étudiants de 2e et 3e cycles de parfaire leurs connaissances, et de continuer à développer nos expertises de recherche qui se font, entre autres, par le partage des connaissances entre établissements.»
   
Dominic Larivière, directeur du Laboratoire de radioécologie et professeur au Département de chimie, mentionne que cet accord se concrétisera notamment par la participation de l’IRSN à l’enseignement, en particulier aux cycles supérieurs, l’accueil et l’encadrement par l’IRSN de stagiaires et de doctorants sous la direction de l’Université Laval, la réalisation d’études et de recherches en commun, le partage de matériel et de données et la disponibilité de personnes-ressources pouvant offrir des services-conseils ou de la formation. L’entente entre l’Université Laval et l’IRSN a été signée pour une période de deux ans avec possibilité de renouvellement.

Marc Robitaille

Le recteur Denis Brière et le directeur de l'environnement et de l'intervention à l'IRSN, Didier Champion, entourés par Dominic Larivière, directeur du Laboratoire de radioécologie, Paul Fortier, vice-recteur à la recherche et à la création, et André Darveau, doyen de la Faculté des sciences et de génie.

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez