Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 54, numéro 3 | 13 septembre 2018

Actualités UL

Une année chargée à la CADEUL

Parmi les dossiers chauds cet automne: élections provinciales, laissez-passer universitaire et santé psychologique des étudiants

Par Yvon Larose

Le comité de direction de la Confédération des associations d’étudiants et étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) s’est doté, en juin dernier, d’un plan directeur costaud pour l’année 2018-2019. Le document contient pas moins de 36 dossiers répartis sous 4 grands thèmes.

«Tous nos dossiers sont prioritaires, souligne le président de la CADEUL et étudiant au baccalauréat en droit, Mathieu Montégiani. Cet automne, une grande partie de nos efforts portera sur les élections provinciales. Nous allons faire la promotion des bureaux de vote en établissement d’enseignement. Il est important que tous nos membres – ils sont plus de 32 000 – sachent qu’ils peuvent voter dans la cité universitaire. Aux élections de 2014, la première tenue de ces bureaux a été un succès. Plus de 12% des étudiants se sont prévalus de leur droit de vote sur le campus. Cette fois, il y aura 3 bureaux de vote aux pavillons Charles-De Koninck, Alphonse-Desjardins et La Fabrique.»

D’ici le jour des élections, le 1er octobre, la CADEUL mènera sur le campus une campagne de sensibilisation sur les enjeux de la condition étudiante. Dans ce but, elle a envoyé une liste de questions à l’ensemble des partis politiques de la circonscription de Jean-Talon, où est située l’Université, et des circonscriptions voisines pour connaître leur ouverture aux demandes contenues dans la plateforme de revendications de la Confédération. Cette plateforme contient une quinzaine de demandes réparties sous les thèmes suivants: financement des universités, accessibilité aux études, gestion et transparence des universités, et enjeux de société. «Nous voulons informer nos membres sur les dossiers les concernant, afin qu’ils puissent voter de manière informée», indique Mathieu Montégiani.

Le 20 septembre, à compter de 18h, l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins accueillera un débat réunissant des représentants des ailes jeunesse des 4 principaux partis politiques québécois. Les jeunes libéraux, caquistes et péquistes délégueront leur président. Québec Solidaire, lui, sera représenté par le député et co-porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois. Le débat aura pour thème le transport durable, les programmes sociaux, l’économie sociale et l’enseignement supérieur. L’événement sera organisé par la CADEUL, l’Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS), le journal étudiant Impact Campus et la radio étudiante CHYZ 94,3.

Un autre dossier chaud de l’automne sera la tenue d’un référendum sur le projet de laissez-passer universitaire (LPU). À la suite des élections municipales de l’automne 2017, le projet a beaucoup avancé, à tel point qu’il ne reste plus qu’à finaliser le projet d’entente conclu entre la CADEUL, l’AELIÉS, le Réseau de transport de la Capitale, la Société de transport de Lévis et l’Université Laval. «Nous voulons proposer le LPU le plus intéressant possible à la communauté étudiante, explique le président de la CADEUL. Notre objectif est de diminuer le prix que les étudiants à temps plein payent actuellement pour le laissez-passer métropolitain. Le référendum permettra de consulter nos membres individuellement au sujet d’un montant qui leur serait chargé par l’Université comme une dépense obligatoire. Le LPU veut favoriser le développement de bonnes habitudes en transport collectif.»

Une enquête panquébécoise en santé psychologique se déroulera cet automne sous l’égide de l’Union étudiante du Québec. La CADEUL y participera. «Toute la communauté étudiante universitaire du Québec sera consultée au moyen d’un sondage, souligne Mathieu Montégiani. Les résultats permettront de voir comment améliorer les services offerts en ce domaine à l’Université Laval.»

L’année 2018-2019 verra la CADEUL réaliser un avis sur la situation du logement étudiant dans la communauté urbaine de Québec. Sur le campus, la Confédération contactera les instances pertinentes afin de cibler des actions de réduction de matières résiduelles. On mettra également de l’avant des formations destinées aux étudiants afin de les outiller dans la saine gestion de leurs finances personnelles. La CADEUL poursuivra, en collaboration avec l’Université, ses démarches relatives au projet de construction d’un nouveau pavillon de service, le Centre de la vie étudiante.

Pour plus d’information sur le plan directeur 2018-2019 de la CADEUL.

Pour consulter la plateforme des revendications de la CADEUL en vue des élections du 1er octobre.

comité_direction_CADEUL_credit_CADEUL

Le comité de direction de la CADEUL. À l'avant: Mathieu Montégiani, président, Annabelle Lemire, vice-présidente aux affaires institutionnelles et Simon Hénault, vice-président aux affaires externes. À l'arrière: Alexa-Maude Raymond, vice-présidente à l'enseignement et à la recherche, Laurence Vaillancourt, vice-présidente aux affaires internes, et Laurence Laberge, vice-présidente aux affaires socioculturelles.

Photo: CADEUL

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles