Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 48, numéro 29 | 30 mai 2013

Actualités UL

Bravo!

Des membres de la communauté universitaire s'illustrent

François A. Auger
Prix d’excellence du Collège des médecins

François A. Auger, professeur à la Faculté de médecine et directeur du Laboratoire d’organogénèse expérimentale (LOEX), vient de remporter le prix d’excellence du Collège des médecins du Québec. Cet honneur lui est attribué pour sa contribution remarquable aux progrès de la recherche en génie tissulaire. Les travaux qu’il a menés depuis 1985 ont conduit à la création de tissus de remplacement pour le corps humain, dont la peau, les vaisseaux sanguins et la cornée. Le Prix d’excellence du Collège des médecins du Québec est remis depuis 1997 à un médecin qui a à son actif des réalisations qui font une différence dans la vie des patients, des professionnels de la santé ou des étudiants et qui se démarque par son apport hors du commun à l’évolution de sa profession.

Sylvie Bodineau
Étudiante-chercheuse étoile, boursière Fondation Pierre-Elliott-Trudeau

Sylvie Bodineau, doctorante en anthropologie, est l’étudiante-chercheuse étoile du Fonds de recherche du Québec – Société et culture pour le mois de mai. Cette distinction lui a été attribuée pour son ouvrage Figures d’enfants soldats. Puissance et vulnérabilité, paru aux Presses de l’Université Laval. Le concours Étudiants-chercheurs étoiles vise à souligner l’excellence de la recherche réalisée par des étudiants dans toutes les disciplines couvertes par les trois fonds de recherche du Québec. Ce prix s’accompagne d’une bourse de 1000$. Sylvie Bodineau est aussi la seule étudiante d’une université québécoise à avoir remporté cette année une bourse de la Fondation Pierre-Elliott-Trudeau, une distinction prestigieuse destinée à soutenir la recherche en sciences humaines et sociales au Canada.

Sébastien Boisvert
Étudiant-chercheur étoile

Sébastien Boisvert, étudiant au doctorat en médecine, a été nommé étudiant-chercheur étoile du Fonds de recherche du Québec – Santé pour le mois d’avril. Ce titre lui a été décerné pour souligner la qualité d’un article qu’il a publié dans Genome Biology. Dans cet article, l’étudiant décrit un logiciel, Ray Meta, qu’il a mis au point pour faciliter l’analyse de volumineuses banques de données produites par le séquençage d’ADN. Ray Meta est un logiciel libre mis à la disposition de toute la communauté scientifique. L’étudiant-chercheur réalise ses travaux sous la direction de Jacques Corbeil, de la Faculté de médecine, et de François Laviolette, du Département d’informatique et de génie logiciel.

Samuel Cashman-Kadri
Étudiant en philo et homme fort

Samuel Cashman-Kadri, 23 ans, étudiant à la maîtrise en philosophie, a remporté les grands honneurs de la compétition de dynamophilie tenue le 28 avril 2013, au Hard Gym de Québec. Il en a d’ailleurs profité pour fracasser un record canadien au soulevé de terre. Cette compétition regroupait plus de 15 participants dans la catégorie classique, c’est-à-dire sans équipement. L’étudiant a réalisé des levers de 655 livres à la flexion de jambes, de 430 livres au développé couché et de 730 livres au soulevé de terre. Cette dernière marque lui a permis d’établir un record canadien chez les juniors (23 ans et moins). Cette réussite survient après cinq ans d’entraînement.

Alexandra Champagne
Prix Hommage bénévolat-Québec – région Chaudière-Appalaches

L’étudiante au doctorat en psychologie Alexandra Champagne a obtenu le Prix hommage bénévolat-Québec remis par le gouvernement du Québec pour son implication, en tant que présidente, dans le programme d’étudiants réfugiés de la section Entraide universitaire mondiale du Canada à l’Université. Elle se distingue également par ses contributions dans plusieurs organismes consacrés à la relation d’aide, la communication et l’administration. Elle a d’ailleurs remporté le prix Personnalité 1er cycle au concours Forces AVENIR. Sa persévérance, son sens de l’organisation et sa créativité en font un modèle pour ses pairs et une ambassadrice de l’engagement social.

Sophie D’Amours
Membre du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

La vice-rectrice à la recherche et à la création Sophie D’Amours a été nommée membre du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) le 19 mars dernier. Christian Paradis, ministre de l’Industrie et ministre responsable du CRSNG, a souligné la contribution de la professeure au domaine du génie industriel. Sophie D’Amours est titulaire d’une Chaire de recherche du Canada sur la planification de réseaux de création de valeur durable dans l’industrie forestière et d’une Chaire de recherche industrielle du CRSNG en intégration et synchronisation de la chaîne d’approvisionnement des produits forestiers. Elle est en outre présidente du Conseil d’administration du Centre de recherche industrielle du Québec et membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Benoît Lamarche
Prix des Fondateurs en nutrition

Benoît Lamarche, professeur au Département des sciences des aliments et de nutrition et chercheur à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels, a reçu le prix des Fondateurs décerné par la Société québécoise de lipidologie, de nutrition et de métabolisme. Cet honneur récompense le leadership et l’excellence dont le professeur Lamarche a fait preuve en recherche, en formation d’étudiants et en transfert de connaissances. Sa grande implication sociale a aussi été soulignée lors de la cérémonie de remise du prix qui a eu lieu le 10 mai pendant le congrès annuel de la société qui s’est déroulé à Québec.

Alain Lavigne
Prix du livre politique 2013

Le professeur au Département d’information et de communication Alain Lavigne a reçu, le 11 avril, le troisième Prix du livre politique pour Duplessis, pièce manquante d’une légende: l’invention du marketing politique publié aux éditions du Septentrion. Ce prix, assorti d’un montant de 1000$, lui a été remis lors du Salon du livre de Québec. Pour leur part, trois étudiants de l’Université ont reçu des prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant pour leur thèse ou mémoire portant sur la vie politique au Québec. Il s’agit de Jérémie Hains-Pouliot et de Marc-André Turcotte, qui ont reçu le 2e prix ex æquo pour leur mémoire de maîtrise, et de Jean Baril, qui a obtenu le 1er prix pour sa thèse.

Jean Sexton
Médaille Georges-Henri-Lévesque

Lors du 68e congrès des relations industrielles, le professeur au Département des relations industrielles Jean Sexton s’est vu remettre la médaille Georges-Henri-Lévesque. Cette distinction reconnaît sa carrière exceptionnelle et sa contribution remarquable à l’avancement de la société, au pays et à l’étranger. Ce professeur aujourd’hui à la retraite a enseigné au Département de 1972 à 2006. Ses enseignements et travaux de recherche ont surtout visé les politiques publiques en matière de travail, la négociation collective et l’arbitrage de griefs et de différends. Il s’intéresse aussi depuis longtemps à l’industrie de la construction au Québec et ailleurs. Il a été président de l’Association canadienne des relations industrielles qui lui a décerné le prix Gérard-Dion 2006.

René Therrien
Doctorat d’honneur de l’Université de Liège

René Therrien, professeur de géologie et vice-doyen de la Faculté des sciences et de génie, a amené l’hydrogéologie dans la troisième dimension. Il a été honoré récemment par l’Université de Liège, qui lui a octroyé un doctorat honoris causa pour ses travaux «parmi les plus brillants dans le domaine». Ce professeur-chercheur a mis au point les tout premiers modèles en trois dimensions de l’écoulement des eaux souterraines, au tournant des années 1990. De plus, ses logiciels, qui figurent encore parmi les meilleurs, sont aujourd’hui utilisés partout dans le monde pour documenter des questions environnementales qui vont des projets géothermiques aux effets de l’exploitation des gaz de schiste sur la nappe phréatique.

Nicolas Vonarx
Prix du Canada en sciences sociales

Nicolas Vonarx, professeur à la Faculté des sciences infirmières a obtenu le Prix du Canada en sciences sociales de la Fédération des sciences humaines pour son ouvrage Le vaudou haïtien: entre médecine, magie et religion, publié aux Presses de l’Université Laval. Les Prix du Canada visent à souligner les ouvrages savants canadiens dans toutes les disciplines humaines et sociales qui apportent une contribution exceptionnelle à la recherche et à la culture intellectuelle du Canada. Le jury, dont faisait partie Denise Bombardier, a retenu l’ouvrage du professeur «pour les idées nouvelles et déstabilisantes sur un sujet longtemps tabou, stéréotypé et sous-estimé». Pour ce même ouvrage, Nicolas Vonarx a reçu le prix Paul Vigné d’Octon en novembre dernier qui s’accompagne d’une bourse de 2500$.

Groupe de recherche en hypertension pulmonaire (GRHP)
Cinq prix internationaux

Plusieurs membres de ce groupe de recherche ont reçu des bourses. Sébastien Bonnet, directeur de la Chaire de recherche du Canada en pathologie vasculaire, et son collègue, le pneumologue Steeve Provencher, ont obtenu respectivement une bourse de recherche de 120 000 et de 80 000 euros. De plus, le GRHP a décroché une des quatre bourses Entelligence d’un montant de 100 000$. Celles-ci appuient les projets de jeunes chercheurs prometteurs dans le domaine de l’hypertension pulmonaire. François Potus, doctorant en biologie cellulaire et moléculaire, a obtenu un prix de 500$ remis par l’American Physiology Society. Jolyane Meloche, doctorante en médecine expérimentale, a obtenu de cette même société une bourse de voyage pour sa présentation sur le rôle de RAGE en HTAP.

Écrivez-nous
Partagez