Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 50, numéro 29 | 7 mai 2015

Actualités UL

Bravo!

Des membres de la communauté universitaire se distinguent

Élisabeth Beaunoyer et Rita-Joëlle Harraka
Prix Claude-Masson

Le 14 avril, le gouvernement du Québec a décerné les prix Hommage bénévolat-Québec. Deux étudiantes de l’Université ont obtenu le prix Claude-Masson, destiné aux jeunes bénévoles de 35 ans et moins. Élisabeth Beaunoyer est la lauréate pour la région de la Capitale-Nationale. Cette étudiante en psychologie s’est engagée dans plusieurs activités bénévoles au Centre d’aide et d’action bénévole de Charlesbourg. De son côté, Rita-Joëlle Harraka est la lauréate de la région des Laurentides. Cette étudiante en pharmacie a coprésidé l’initiative étudiante Pharmaide, visant à récolter des fonds pour la mission en Haïti de Pharmaciens sans frontières – Canada.

Luc Bureau
Chevalier des Palmes académiques

Le 26 mars, à la résidence du consul général de France à Québec, ce professeur à la retraite du Département de géographie a été décoré de l’insigne de chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. Cet honneur décerné par la France récompense un professeur pour son engagement auprès de ses étudiants ou une personne qui a travaillé activement à promouvoir la culture française dans le monde. Luc Bureau a enseigné la géographie culturelle à l’Université Laval pendant 30 ans. Il a publié une douzaine d’ouvrages, dont le dernier, Mots du corps et de la terre. Dictionnaire irrévérencieux, vient tout juste de paraître.

Serge Courville
Chevalier des Palmes académiques

Ce professeur émérite du Département de géographie vient d’être désigné Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. Aussi appelée «décoration violette», cette distinction émise par la France honore ceux qui ont contribué de manière remarquable au monde de l’enseignement ou à la promotion de la culture française. Serge Courville a reçu son insigne des mains du consul général de France à Québec, le 26 mars. Cofondateur du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ), il est également l’auteur de fort nombreuses publications sur la géographie et l’histoire du territoire québécois. Il a notamment collaboré à l’Atlas historique du Québec.

Jean-Marie De Koninck
Membre du CA de la SAAQ

Le 1er avril, le Conseil des ministres a nommé Jean-Marie De Koninck au conseil d’administration de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Ce professeur au Département de mathématiques et de statistique est reconnu pour son implication dans le domaine de la sécurité routière depuis plusieurs années déjà. En effet, en plus d’avoir fondé le service de raccompagnement Opération Nez Rouge en 1984, il a présidé, de 2005 à 2015, la Table québécoise de la sécurité routière, dont le mandat consiste à formuler des recommandations au ministre des Transports dans le but d’améliorer le bilan des accidents routiers sur le territoire du Québec.

Hans Jürgen Greif
Chevalier des Palmes académiques

Le 26 mars, à la résidence du consul général de France à Québec, ce professeur émérite du Département des littératures a été décoré de l’insigne de chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. Cette distinction française honore des personnes qui ont rendu des services éminents à l’éducation en France ou qui ont contribué activement à l’expansion de la culture française dans le monde. Hans Jürgen Greif a enseigné les littératures allemande et française pendant 35 ans. Il est l’auteur d’une centaine d’articles savants et de nombreuses critiques littéraires. Il a publié, en français ou en allemand, des essais, des recueils de nouvelles et des romans. Plusieurs de ses livres ont été traduits dans diverses langues.

Richard Marcoux
Comité de suivi de la situation linguistique de l’OQFL

Spécialiste de la démographie sociale, le professeur Richard Marcoux, du Département de sociologie, a été nommé, pour quatre ans, membre du Comité de suivi de la situation linguistique de l’Office québécois de langue française (OQLF). Le rôle de ce comité est de définir les thèmes prioritaires de recherche du prochain bilan de l’OQLF et d’évaluer les travaux soumis concernant le suivi de l’évolution linguistique au Québec. Rappelons qu’en vertu de l’article 160 de la Charte de la langue française, l’Office surveille l’évolution de la situation linguistique et en fait rapport, au moins tous les cinq ans, au ministre responsable.

Cheikh Mbacké
Lauréat 2015 de l’UIESP

En reconnaissance de ses contributions exceptionnelles à l’avancement des sciences de la population, le professeur Cheikh Mbacké, du Département de sociologie, a reçu, le 29 avril, le prix du Lauréat 2015 de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP). Ce spécialiste des questions démographiques dans les pays en développement a joué un rôle majeur dans l’émergence d’une communauté de chercheurs africains dans le domaine des sciences de la population. Il est également l’un des plus réputés porte-parole africains sur les politiques de santé. La remise du prix se déroulera à San Diego, en Californie, lors de la réunion annuelle de la Population Association of America (PAA).

Charles Philibert-Thiboutot
Lauréat Le Soleil/Radio-Canada

Chaque semaine, Radio-Canada et Le Soleil rendent hommage à une personnalité de la région qui s’est distinguée dans son domaine. Le 19 avril, c’est le coureur de demi-fond Charles Philibert-Thiboutot qui a été désigné lauréat de la semaine. Cet étudiant-athlète a gagné, au cours des dernières années, de nombreuses médailles sur les circuits universitaires d’athlétisme et de cross-country. Cette année, il a terminé deuxième au 1 500 m du championnat canadien. Il cherche présentement à se qualifier pour les Jeux panaméricains, présentés à Toronto, du 10 au 26 juillet, et pour les Championnats du monde d’athlétisme, disputés à Pékin, du 22 au 30 août.

Christine Piette
Chevalier des Palmes académiques

L’Ordre des Palmes académiques honore, entre autres, des personnes qui ont contribué activement à l’expansion de la culture française dans le monde. Christine Piette, professeure émérite du Département des sciences historiques, a reçu, le 13 avril, l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques des mains du consul général de France à Montréal. Au cours de sa carrière, cette historienne a surtout analysé l’histoire sociale de la ville de Paris. Son ouvrage majeur, Vivre la ville: les classes populaires à Paris dans la première moitié du 19e siècle, a d’ailleurs contribué au renouvellement des perspectives sur l’histoire de la capitale française.

Paul-Hubert Poirier
Membre de l’Institut de France

Le 17 avril 2015, le professeur Paul-Hubert Poirier, de la Faculté de théologie et des sciences religieuses, a été élu membre de l’Institut de France à titre d’associé étranger de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Fondée en 1663, sous le règne de Louis XIV, cette académie rassemble des spécialistes des sciences humaines répartis entre quatre groupes informels: les orientalistes, les antiquisants, les médiévistes et les représentants des autres disciplines (surtout des linguistes et des historiens). Ce professeur, spécialiste de la littérature chrétienne ancienne et des langues de l’Orient chrétien (syriaque, copte et éthiopien), a publié, entre autres, Écrits gnostiques. La bibliothèque de Nag Hammadi dans la Bibliothèque de la Pléiade chez Gallimard.

Cynthia Savard et Pierre Thibault
Membres du CPCQ

Le Conseil du patrimoine culturel du Québec (CPCQ) est un organisme fondé en 2012 dont les membres sont nommés par le gouvernement en fonction de leur expertise, de leur formation et de leur expérience dans divers domaines reliés au patrimoine culturel. Ils conseillent la ministre de la Culture et des Communications en matière de connaissance, de sauvegarde, de mise en valeur et de transmission du patrimoine culturel québécois. Y ont récemment été nommés Cynthia Savard, spécialiste en archivistique au Bureau du secrétaire général de l’Université, et Pierre Thibault, professeur à l’École d’architecture.

Josée Savard
Fellow de la Société canadienne de psychologie

Professeure au Département de psychologie et chercheuse au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, Josée Savard est élue Fellow de la Société canadienne de psychologie pour sa contribution remarquable à l’avancement de sa discipline. Ses projets de recherche portent principalement sur les aspects psychologiques du cancer et sur l’efficacité des interventions cognitivo-comportementales pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie. De plus, elle s’intéresse à la relation entre les facteurs psychologiques et le fonctionnement endocrinien et immunitaire. De manière plus spécifique, elle étudie l’insomnie et la dépression associées aux cancers du sein et de la prostate.

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles