Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 16 | 25 janvier 2018

À la une

Cerveau d’ado

Une équipe a développé une trousse sur les atteintes neuropsychologiques qui touchent les jeunes de 12 à 17 ans

Par Jean Hamann

Rachel a toujours besoin de plus de temps que les autres pour terminer un exercice ou un examen en classe. Xavier est souvent dans la lune et il doit régulièrement demander à son professeur de répéter la matière qui vient d’être présentée. Yoan éprouve des difficultés à faire des exercices de mathématiques qui font alterner des divisions et des multiplications. Zach est un grand maladroit qui éprouve des difficultés dans les activités exigeant des mouvements de précision et de l’agilité. Marie-Pier a l’impression d’être incomprise et elle-même saisit souvent mal pourquoi les gens agissent comme ils le font.

Pour certains, ces jeunes font montre de paresse, d’indiscipline, d’inattention ou de mauvaise volonté, ils ont tiré un mauvais numéro à la loterie des gènes ou ils se comportent tout simplement comme… des adolescents. Caroline Cellard et son équipe de l’École de psychologie voient les choses d’un autre œil: ces différents tableaux peuvent être des manifestations d’atteintes neuropsychologiques qu’il faut être en mesure de détecter afin d’aider les jeunes à les surmonter. C’est ce qui les a incitées à développer, de concert avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale, la trousse CERVEAU qui présente en langage accessible le fonctionnement neuropsychologique au quotidien et les principales atteintes neuropsychologiques qui touchent les adolescents. L’outil comprend deux documents de 24 pages – une synthèse théorique et un document d’accompagnement – qui s’adressent aux professionnels qui offrent des services à une clientèle jeunesse – entre autres des psychoéducateurs, des travailleurs sociaux et des ergothérapeutes – ainsi qu’aux jeunes de 12 à 17 ans. Les parents et les proches de jeunes ayant une atteinte neuropsychologique trouveront, eux aussi, de précieuses informations dans ces documents.

Le contenu de la trousse a été choisi à partir des données probantes issues de méta-analyses. Il a été validé en cours de production par des professionnels du milieu et par des adolescents suivis au Centre jeunesse de Québec. On y trouve notamment une présentation vulgarisée des différentes atteintes neuropsychologiques avec des vignettes illustrant comment elles se manifestent chez les jeunes. Les auteures présentent aussi des stratégies pour aider les adolescents à composer au quotidien avec les difficultés que ces atteintes leur occasionnent.

«Nous ne prétendons surtout pas que la trousse peut remplacer des services spécialisés en neuropsychologie, insiste la professeure Cellard. Il s’agit d’un premier niveau d’information et d’intervention pour aider les jeunes et les professionnels. Si ces stratégies ne fonctionnent pas, il faut consulter un spécialiste du domaine. La remédiation cognitive peut aider les adolescents à améliorer leur fonctionnement neuropsychologique et à éviter que ces atteintes deviennent pour eux des fardeaux trop lourds à porter au quotidien.»

La trousse CERVEAU a été conçue et réalisée par la professeure Cellard, chercheuse au Centre de recherche CERVO et au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles, par les étudiantes au doctorat en psychologie Caroline East-Richard, Karianne Guay, Mélissa Turcotte, Alexandra R.-Mercier et Élisabeth Thibaudeau, et par Geneviève Dufour, du CIUSSS de la Capitale-Nationale. Elle a été produite grâce au soutien financier de la Chaire Richelieu de recherche sur la jeunesse, l’enfance et la famille, dont Caroline Cellard est la titulaire.

On peut commander une copie papier de chacun des documents ou les télécharger:

adolescente

Certaines difficultés vécues par les adolescents peuvent être le résultat d'atteintes neuropsychologiques. Il est important de pouvoir les détecter afin d'apporter une aide adéquate aux jeunes.

Écrivez-nous
Partagez