Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 29 | 26 juin 2018

Actualités UL

Une chaire en réinsertion sociale

Le ministère de la Sécurité publique versera un demi-million de dollars sur cinq ans

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a annoncé, le 21 juin à Québec, la création, à l’Université Laval, de la Chaire de recherche en réinsertion sociale des personnes contrevenantes. Le Ministère financera les travaux de la Chaire à raison de 100 000$ par année, et ce, pendant 5 ans, soit de 2018 à 2022. Le Ministère a l’obligation, en vertu de la Loi sur le système correctionnel du Québec, de faire de la recherche en matière correctionnelle. Cette Chaire permettra de faire avancer le domaine de la criminologie et d’améliorer les pratiques des intervenants qui gravitent autour du milieu correctionnel, entre autres les agents de probation et les agents des services correctionnels. Elle constituera un lieu privilégié de savoir.

La rectrice Sophie D’Amours a qualifié de «fort prometteur» ce partenariat entre le Ministère et l’Université, en particulier l’École de travail social et de criminologie. «La Chaire, a-t-elle déclaré, conduira des travaux de recherche d’avant-garde notamment sur la prévention, le parcours de vie et les trajectoires criminelles, en fonction de populations délinquantes diverses.» Selon elle, la Chaire «contribuera à générer de nouvelles approches en réinsertion sociale des personnes contrevenantes, avec un impact positif pour elles et la société.»

Le nom du titulaire de la Chaire ne sera connu qu’en septembre prochain. Les travaux débuteront le 1er octobre.

milieu carceral
Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles