Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 18 | 8 février 2018

Sports

Le championnat national à la maison

Le Championnat national de volleyball féminin U SPORTS, présenté par l'Hôtel Universel Québec, se déroulera au PEPS du 16 au 18 mars

Par Mathieu Tanguay

Grâce à son statut d’équipe hôtesse, le Rouge et Or prendra part au championnat national pour la 36e fois en 47 ans d’histoire. Le Championnat national de volleyball féminin U SPORTS se tiendra au PEPS du 16 au 18 mars.

C’est la septième fois que l’Université Laval est choisie pour accueillir la crème de la crème du volleyball féminin universitaire. Il s’agit d’une première depuis 2011, alors que le Rouge et Or avait décroché la médaille d’argent, après s’être incliné en finale contre les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique.

«Juste de participer à un championnat canadien, c’est déjà une belle expérience pour les filles! Alyssa Fields en sera à son troisième, quelques étudiantes-athlètes de quatrième année en seront à leur deuxième, mais c’est certain que pour toutes, ce sera une première à la maison», explique l’entraîneur-chef Olivier Caron.

«C’est clair que ça nous pousse», ajoute-t-il au sujet de l’appui des partisans. Le Rouge et Or jouera assurément devant sa plus grosse foule de la saison lors de sa partie d’ouverture du Championnat, le 16 mars, à 18 h. Est-ce que ce sera une pression supplémentaire? «La foule nous amène le plaisir de jouer. Je dis souvent aux filles que ça reste un jeu. Oui, on cherche l’excellence, mais il faut relativiser quand on parle de pression. Il faut garder en tête qu’on est là pour jouer, s’amuser, avoir du plaisir sur le terrain», déclare l’entraîneur.

Cela n’empêche pas le Rouge et Or de rêver. En 2013, au PEPS, la formation masculine de volleyball n’était pas la favorite, mais, poussée par des fans bruyants, elle a écarté de grosses équipes sur sa route vers le titre national. Pourrait-on assister au même scénario cette année? Les volleyeuses du Rouge et Or pourraient-elles mettre la main sur le second titre canadien de leur histoire, après leur conquête du titre en 2006 à Calgary? Olivier Caron refuse de voir trop loin. «L’objectif, c’est que les joueuses soient prêtes pour le premier match. Tout se joue là. À notre dernière participation, l’équipe était classée huitième. Nous avons tout de même obligé les premières favorites, dans leur match contre nous, à jouer cinq manches. Dans ce temps-là, ça peut virer d’un bord comme de l’autre. Le classement importe peu, ça ne veut plus rien dire!»

Il s’agira du premier championnat national de volleyball à avoir lieu sur le «nouveau» terrain de jeu du Rouge et Or inauguré en 2013. Les spectateurs y ont été gâtés jusqu’à maintenant cette année. En sept matchs à domicile, le Rouge et Or est sorti victorieux à cinq reprises, échappant uniquement des parties serrées en cinq manches contre les universités de Montréal et McGill. «On donne un bon spectacle. Les clients sont heureux et la foule embarque beaucoup. Lors de notre dernier match contre l’Université de Montréal, ça brassait!», affirme Olivier Caron.

Les gens qui désirent se procurer un laissez-passer pour les trois jours du Championnat national de volleyball féminin U SPORTS 2018 peuvent le faire à la billetterie du Rouge et Or ou par téléphone au 418 656-PEPS. Ces laissez-passer donnent accès aux 11 rencontres qui seront disputées à l’amphithéâtre Desjardins – Université Laval. Un tarif réduit est offert jusqu’au 1er mars.

terrain-credit-Yan-Doublet

Il s'agira du premier championnat national de volleyball à avoir lieu à l'amphithéâtre Desjardins – Université Laval, le «nouveau» terrain de jeu du Rouge et Or inauguré en 2013.

Photo: Yan Doublet

Écrivez-nous
Partagez