Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 50, numéro 9 | 23 octobre 2014

Actualités UL

Collègues de longue date

L'Université Laval et l'Université McGill ont signé plus de 500 partenariats de recherche au cours des cinq dernières années

Par Matthieu Dessureault

Les liens entre l’Université Laval et sa consoeur montréalaise sont nombreux. Le recteur, Denis Brière, et la principale et vice-chancelière de l’Université McGill, Suzanne Fortier, ne sont pas seulement de fidèles collaborateurs; originaires de la même région, ils sont aussi des amis de longue date. Selon la petite histoire, ils se sont connus il y a plus de 45 ans. «Je crois que c’était à l’époque où nous étions à la maternelle!», a blagué Denis Brière lors du déjeuner-causerie de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, le 15 octobre dernier.

Animés par une même culture de prospérité économique et de progrès social, Suzanne Fortier et lui n’hésitent pas à joindre leurs efforts pour construire des partenariats de recherche. «Il y a tout un éventail de domaines dans lesquels on travaille ensemble depuis très longtemps, qui vont du secteur médical aux communications, en passant par la bioénergie, l’agriculture et le génie mécanique», a énuméré la principale de l’Université McGill.

Depuis cinq ans, 506 projets de recherche ont impliqué au moins un chercheur issu de chacune des deux universités. Environ 1000 étudiants et plus de 60 entreprises de la région de Québec ont collaboré à ces projets. La rencontre, qui était animée par le journaliste Bruno Savard, a permis de revenir sur certains partenariats d’envergure. Parmi ceux-ci, il y a le Medical Physics Research Training Network, un programme qui constitue une véritable plaque tournante dans la formation et la recherche dans le milieu de la physique médicale. Les deux universités font également partie du réseau ArticNet, qui étudie les impacts des changements climatiques et de la modernisation dans l’Arctique canadien côtier. En outre, elles comptent des chercheurs actifs au sein du groupe BioFuelNet, dont l’objectif est de surmonter les difficultés qui freinent la croissance de l’industrie des biocarburants avancés.

Croiser ainsi les savoirs permet de se distinguer sur la scène universitaire mondiale, selon Denis Brière et Suzanne Fortier. «La compétition n’est pas à l’intérieur du Québec; elle provient de l’extérieur. Notre façon de bien compétitionner dans cet environnement est de former des partenariats forts», a soutenu la principale.

Hazart Photographie

Le recteur, Denis Brière, et la principale et vice-chancelière de l'Université McGill, Suzanne Fortier, ne sont pas seulement de fidèles collaborateurs; originaires de la même région, ils sont aussi des amis de longue date.

Photo: Hazart Photographie

Écrivez-nous
Partagez