C’est ce weekend que se clora la série de spectacles Contes sur le parvis à la Maison de la littérature. Le dimanche 25 août, ce sera au tour du conteur Marc-André Fortin de charmer le public de ses récits inspirés de faits vécus, qu’il transforme et magnifie en y apportant sa touche personnelle. Quatre autres artistes du verbe se sont produits, cet été, dans la cour de la Maison de la littérature: Véronique Béchard (18 août), Yoda Lefebvre (11 août), Francis Désilets (4 août) et Maxime Plamondon (21 et 28 juillet).

Celui qui a parti le bal, Maxime Plamondon, est d’ailleurs étudiant à la maîtrise en études littéraires à l’Université Laval. Ses récits dessinent un univers futuriste et onirique qui fait la part belle aux symboles et lieux emblématiques de la région de Québec: Place Fleur-de-Lys, les bus du RTC, Sillery, Limoilou, Stoneham, l’île d’Orléans, Sainte-Foy et Charlesbourg. Des éléments d’anticipation et de science-fiction se mélangent aux récits plus contemporains de ce fan d’Isaac Asimov, de Kim Stanley Robinson et d’Arthur C. Clark.

Pour plus de détails sur la série Contes sur le parvis, consultez la programmation.

Horaire des représentations: 13h30, 14h15, 15h et 15h45. Entrée libre. En cas de pluie, les spectacles ont lieu dans la Maison de la littérature (40, rue Saint-Stanislas).