Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume , numéro | 6 septembre 2018

Coup d’œil sur les arts

Les Passages insolites, l'événement Nous (ne) sommes (pas) tous des danseurs et la Virée TRAD sont au menu de nos suggestions

Visiter la ville autrement

Pourquoi le beau est-il beau et le laid est-il laid? Comment utiliser le laid pour faire du beau? Ces questions ont modulé la création de l’œuvre Les piliers du post-modernisme, que l’on peut voir au parc de la Défense nationale, sur la rue Dalhousie. Il s’agit d’une réalisation du collectif LEGAGA, composé de Francis Gaignard, Sandrine Gaulin et Gabriel Lemelin, tous trois étudiants à la maîtrise en architecture. Jusqu’au 17 octobre, neuf œuvres d’art public ont été installées ici et là dans le secteur du Vieux-Port et du quartier Petit Champlain.

Un autre groupe d’étudiants en architecture, Léanne Bolduc, Philippe Champagne, Francis Lavoie, Antoine Michel et Karine Taillon, a investi la terrasse du restaurant Laurie Raphaël. Son installation, intitulée Les entrailles du futur, est une métaphore des avenues possibles d’un avenir empreint d’incertitudes et de tensions.

Initiative de l’organisme EXMURO, les Passages insolites visent à faire rayonner l’art dans l’espace public urbain.

Derrière les mouvements

Réunir une communauté multigénérationnelle de danseurs afin de raconter, que ce soit en gestes ou en paroles, leur réalité, tel est le concept de Nous (ne) sommes (pas) tous des danseurs. Après avoir remporté un franc succès à Montréal en 2016, cet événement sera de retour, cette fois à la Maison pour la danse de Québec. En tout, 18 danseurs de la capitale seront sur place, dont Geneviève Duong, également étudiante au baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales. Cet événement est une coproduction de la Maison pour la danse et de la compagnie Le fils d’Adrien danse.

Pour plus d’information, consultez la page Facebook de l’événement.

Pour lire un texte du Fil sur Geneviève Duong.

Prélude aux Rendez-vous ès TRAD

En guise de prélude au festival Les Rendez-vous ès TRAD, qui se tiendra du 4 au 8 octobre, le Centre de valorisation du patrimoine vivant (CVPV) présente La Virée TRAD, une tournée de places publiques visant à donner un avant-goût de la programmation. Diverses activités gratuites attendent les amoureux de musique traditionnelle à la promenade Samuel-De Champlain, à la place de l’Université-du-Québec, à la place Limouloise et à la place Royale. Entre autres, ils pourront s’initier au tapement de pieds et apporter leurs instruments pour des séances de jam. Des spectacles de musique et de contes seront également offerts.

Le CVPV, un organisme qui a pour but de faire rayonner la culture traditionnelle québécoise, est dirigé par Cassandre Lambert-Pellerin, une doctorante en ethnologie et patrimoine.

Pour information

passages-insolites-aucun-credit
Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles