Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 54, numéro 6 | 4 octobre 2018

Sports

Et de 17 pour la dynastie masculine!

Les formations féminine et masculine de golf Rouge et Or ont été sacrées championnes du Réseau du sport étudiant du Québec

Par Mathieu Tanguay

Le mardi 2 octobre, à Laval, les équipes féminine et masculine de golf Rouge et Or ont été sacrées championnes universitaires du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Les femmes savourent ainsi un troisième triomphe consécutif, tandis que les hommes allongent leur incroyable séquence de bannières provinciales à 17.

Avec un cumulatif de +12, l’équipe masculine a dominé la compétition présentée au Club de golf Islesmere, avec 30 coups d’avance sur les Carabins de l’Université de Montréal, qui ont terminé au second rang. Pour sa part, l’équipe féminine ne devançait seulement que par un coup la formation de l’Université de Montréal après la deuxième ronde. Heureusement, la formation de l’Université Laval a connu une bien meilleure dernière journée que son adversaire, qu’elle a finalement distancée par neuf coups.

«Nous sommes extrêmement contents, c’est une saison parfaite!», s’est exclamé le coentraîneur-chef Mathieu Paradis. Le choix des mots n’est pas exagéré. Le Rouge et Or a gagné les neuf rondes de golf de l’année autant chez les hommes que chez les dames. «C’est la deuxième année de suite qu’on réussit cet exploit», a lancé avec fierté son collègue Kevin Bergeron.

Baptiste Mory domine encore

Sur le plan individuel, Baptiste Mory a réalisé une première dans l’histoire du RSEQ. Déjà vainqueur des deux premiers tournois de l’année, le natif de Tourcoing, en France, a récidivé lors du Championnat du RSEQ, effaçant un déficit de quatre coups lors de l’ultime ronde pour devancer Ryan Mitchell de l’Université Concordia par deux coups, avec un score final de -2. Jamais auparavant un golfeur n’avait remporté tous les tournois durant une saison. «Baptiste l’a fait en jouant -3 sur le deuxième neuf mardi, alors que les conditions météorologiques étaient très difficiles. Il fallait jouer du  »gros » golf pour réaliser ça. Il a été notre joueur étoile tout l’automne», a raconté Mathieu Paradis.

La pluie et le froid ont effectivement rendu la tâche difficile aux golfeurs, mais les représentants du Rouge et Or ont bien réagi dans l’adversité. Chez les dames, Florence Leduc (+17) et Catherine Gariépy (+19) ont terminé en première et en deuxième place. Catherine Gariépy a été sacrée athlète féminine par excellence en raison de son score cumulatif de la saison. «Florence n’a joué qu’un seul mauvais neuf dans le tournoi, soit le deuxième de la première ronde. Catherine a eu plus de difficulté lors des deux premières rondes, mais elle s’est battue. Elle est revenue en force en jouant 75 mardi, la meilleure ronde du Championnat», a dit Kevin Bergeron.

Le Rouge et Or a aussi ravi tous les honneurs individuels de la saison 2018 du RSEQ. Outre les athlètes par excellence Baptiste Mory et Catherine Gariépy, Florence Leduc et Antoine Roy ont aussi été honorés; ils ont été choisis recrues de l’année. Mathieu Paradis, quant à lui, a reçu le titre d’entraîneur de l’année. «Je suis très fier de cette première saison à la tête de l’équipe. C’était important de continuer la séquence victorieuse chez les gars», a expliqué Mathieu Paradis, qui s’occupe de l’équipe masculine. Kevin Bergeron, à la tête de la formation féminine, abondait dans le même sens. «Je suis fier des filles et du travail accompli cette saison. C’est une excellente préparation pour le but ultime, qui est de remporter le championnat canadien.»

RSEQ-2018- credit-Universite-McGillRSEQ-2018- credit-Universite-McGill

Pour une troisième année de suite, les équipes masculine et féminine de golf Rouge et Or ont toutes deux remporté la bannière provinciale.

Photo: Université McGill

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles