Du 4 au 14 avril, Québec accueillera la 4e Semaine numériQC, un événement qui vise à faire le point sur les dernières avancées en numérique. Au programme, plus de 200 rencontres et conférences auxquels participeront des milliers de professionnels, d’entrepreneurs, de chercheurs et d’étudiants.

Du lot, une trentaine d’événements seront proposés par l’Université Laval. Pour ce faire, l’Institut technologies de l’information et sociétés (ITIS), qui réunit plus de 150 chercheurs en numérique, a collaboré avec divers partenaires sur le campus, dont l’Alliance santé Québec, le Centre de recherche en données massives et plusieurs facultés.

Pour la rectrice Sophie D’Amours, cette participation massive permettra aux membres de la communauté universitaire de tisser des liens et de faire avancer les connaissances. «Nos professeurs, nos professeures et notre relève étudiante sont des acteurs-clés de la transformation numérique, tant par leur recherche et leur enseignement que par l’entrepreneuriat étudiant. La semaine numériQC sera l’occasion tout indiquée pour découvrir ce qui fait vibrer notre communauté universitaire et en apprendre, en plus, sur les innovations dans ce domaine de première importance pour nos sociétés.»

Sujet incontournable, l’intelligence artificielle sera au cœur d’un événement, le Rendez-vous IA Québec, le 8 avril au Terminal du Port de Québec. Des spécialistes, issus autant du milieu de la recherche que de l’industrie, viendront partager leurs savoirs. Il sera question, entre autres, de la ville intelligente, de l’Internet des objets et des robots collaboratifs. «La prochaine révolution industrielle sera fortement influencée par l’intelligence artificielle, rappelle la rectrice. Le savoir de nos experts et l’expertise de nos partenaires devant cette vague d’innovation est crucial. Il est impératif de former dans la région des leaders capables d’accompagner les entreprises et les collectivités dans cette transformation numérique accélérée.»

Le lendemain du Rendez-vous IA Québec, l’ITIS proposera un panorama de la recherche étudiante avec le colloque Avenirs numériques. Réunis au pavillon d’Optique-photonique, une dizaine d’étudiants à la maîtrise ou au doctorat présenteront les travaux qu’ils mènent, que ce soit en anthropologie, en architecture ou en philosophie.

Le lendemain, on pourra découvrir ce qui se fait dans les espaces de recherche-création du pavillon Louis-Jacques-Casault. Visites guidées et démonstrations seront proposées au Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture, au Laboratoire des nouvelles technologies de l’image, du son et de la scène et au Laboratoire audionumérique de recherche et de création. Le tout sera suivi d’une présentation sur le Laboratoire d’enquête ethnologique et multimédia, sis au pavillon Jean-Charles-Bonenfant.

Le 12 avril, retour au Terminal du Port de Québec pour l’événement Territoires connectés. Le concept? Une journée de conférences autour de trois thèmes: les communautés intelligentes, la santé durable et le tourisme innovant. Parmi les cas concrets qui seront présentés, il sera question de PULSAR, une plateforme collaborative de recherche et d’innovation en santé durable.

Le grand public ne sera pas en reste. Toute la semaine, des chercheurs de l’Université offriront des conférences dans le réseau de la Bibliothèque de Québec. En vrac, quelques titres pour donner une idée de la diversité des sujets couverts: «Si l’activité physique est essentielle à la santé, il faut la mesurer!» (Jean-Pierre Després, Département de kinésiologie), «La reconversion résidentielle à Québec: comment en est-on arrivé là?» (Jean Dubé, École supérieure d’aménagement du territoire et de développement régional), «La guerre dans les réseaux sociaux pour influencer vos opinions» (Gale Ellen West, Département d’économie agroalimentaire et des sciences de la consommation) et «L’enjeu de la vie privée dans un monde numérique» (Daniel Pascot, Département des systèmes d’information organisationnels).

À ces conférences s’ajoutent des démonstrations de technologies. Les enfants et leurs parents pourront découvrir une exposition du Musée maritime de Charlevoix grâce à la réalité augmentée. L’association étudiante VAUL (pour «Véhicule autonome de l’Université Laval»), pour sa part, offrira une démonstration de voitures robotisées. Il y aura également un tournoi de soccer d’automates conçus par Robocup ULaval.

Toujours en robotique, le professeur Vincent Richard, du Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, fera le tour des écoles primaires pour animer des ateliers. Avec son équipe, il proposera des activités ludiques et éducatives afin d’initier les jeunes aux joies du numérique tout en stimulant leur créativité.

Bref, on peut le dire, il y en aura pour tous les goûts et pour tous les âges à la prochaine Semaine numériQC!

semainenumeriqc.com