Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 12 | 1 décembre 2016

À la une

De nombreux coups de coeur

Plusieurs des photos étudiantes présentées lors d'une exposition à caractère international ont suscité intérêt et émotions

Par Yvon Larose

La dimension internationale de l’Université n’est plus à démontrer. Chaque année, des centaines d’étudiantes et d’étudiants des trois cycles de formation partent à l’étranger effectuer des séjours d’études et de stage. En même temps, quelques milliers d’étudiantes et d’étudiants originaires d’environ 120 pays acquièrent une formation sur le campus.

C’est dans ce contexte que s’est déroulée la Semaine de l’éducation internationale, du 22 au 25 novembre, dans la cité universitaire. Au programme: deux conférences, un atelier ainsi qu’une exposition de photos et de vidéos réalisée à l’occasion du concours À travers votre lentille: expériences étudiantes à l’international. Le Bureau international s’est occupé des photos des étudiants ayant séjourné à l’étranger. Le Bureau de la vie étudiante, quant à lui, a supervisé le choix des photos des étudiants étrangers inscrits à l’Université. Les 24 et 25 novembre, la soixantaine de projets finalistes ont été exposés à l’atrium Jean-Guy-Paquet du pavillon Alphonse-Desjardins. Le dévoilement des gagnants a eu lieu le 24 novembre.

«Nos participants étaient au nombre de 180, indique Mylène Grondin, conseillère en mobilité étudiante et responsable du concours au Bureau international. Au début du concours, en 2012, nous avions reçu environ 200 photos ainsi que 4 vidéos. Cette année, il y avait plus de 450 photos au total ainsi que 20 vidéos.»

La photo gagnante de la catégorie «Carte postale», réalisée par Stéphanie Mourant, inscrite au baccalauréat en physiothérapie, s’intitule Le mariage vietnamien. En 2016, l’étudiante a réalisé un stage au Viêt Nam. Son cliché montre de nouveaux mariés, en soirée, éclairés par une multitude de lanternes colorées. «Le jury a été séduit par la beauté de l’image et par la qualité du cadrage et des couleurs», explique Mylène Grondin.

Dans la catégorie «Rencontre», la palme est allée à Amina la vilaine! Mathieu Pigeon, doctorant en médecine, a pris cette photo au Sénégal en 2015. Elle montre une fillette de deux ans et demi, espiègle et joyeuse, qui se plaît à faire des mauvais coups, à tirer les cheveux des filles et à mettre ses mains dans le visage d’une étudiante prénommée Iseult. «Cette image dégage une très belle émotion, soutient Mylène Grondin. L’harmonie des couleurs est à souligner.»

Le doctorant en sciences géographiques Riadh Mestiri a remporté la catégorie «Mon échange en un clic!» avec Biodiversidad agricola. À Cuba, l’étudiant a découvert le large spectre des possibles en biodiversité agricole. La photo, une main en gros plan tenant un petit lézard entre le pouce et l’index, a été prise sur la ferme des González. Selon l’étudiant, la biodiversité en milieu agricole est plus souvent associée à la végétation et moins souvent à la faune. «Le jury a particulièrement apprécié la netteté de l’image», mentionne la conseillère en mobilité étudiante.

La conseillère aux étudiants étrangers Valérie Marier était la responsable du concours au Bureau de la vie étudiante. «Nous avions 114 participants cette année, soit un nombre assez semblable à celui des autres années, explique-t-elle. Nous avons reçu 255 photos.»

Raihan Khan est un étudiant français en échange au baccalauréat en informatique. Sa photo Brume marine de Tadoussac a terminé première de la catégorie «Carte postale». Le cliché a été pris au petit matin lors d’une promenade dans la baie de Tadoussac, «un lieu riche et magique», dans l’espoir d’apercevoir des baleines. «Le jury a été impressionné par l’ambiance qui se dégage de cette photo, indique Valérie Marier. Le léger brouillard et la lumière de l’aube procurent un sentiment de paix.»

La photo en noir et blanc From Religion to Science a mérité le prix de la catégorie «Mon séjour à l’Université Laval». Son auteur est Léo Benoit à la Guillaume, un étudiant français en échange à la maîtrise en aménagement du territoire et développement régional. «Cette image offre un regard différent sur le pavillon Louis-Jacques-Casault, souligne-t-elle. Le jury a noté l’effet de symétrie entre les deux tours clochers pointant vers le ciel et la grosse flèche blanche peinte sur l’asphalte, qui pointe vers le bas, au premier plan.»

Pour sa part, Géraldine Sauvage, étudiante belge en échange à la maîtrise en philosophie, a reçu le prix de la catégorie «Témoignage» pour son texte Automne coloré, détonations de surprises, une curiosité. Sa photo montre, dans une vue en plongée, une personne chaussée de bottines arrêtée devant une feuille d’érable posée sur une couche de neige fraîchement tombée. «L’hiver québécois fait partie de ce que vivent ici les étudiants étrangers, explique Valérie Marier. Ils ont hâte de le vivre, de le voir. Le jury a été sensible au ton poétique avec lequel l’étudiante relate son expérience de la première neige.»

Les gagnants des prix Coup de coeur du public – exposition et Coup de coeur du public – Facebook ont été dévoilés lors du cocktail. Au total, plus de 360 visiteurs ont voté sur place, tandis qu’environ 7 700 personnes l’ont fait sur Facebook.

Pierre-Luc Giroux, inscrit au baccalauréat en administration des affaires – finance, profil international, a reçu le prix Coup de coeur du public – Facebook pour sa photo Sunset over Bergen. Le cliché a été pris en Norvège. «Moi et trois de mes amis, écrit-il dans son texte de présentation, avons décidé de partir à l’aventure une nuit et de camper au sommet du mont Ulriken, d’où l’on a une vue splendide sur la ville de Bergen.»

Du côté des étudiants étrangers en séjour à l’Université, le prix Coup de coeur du public – exposition a été décerné à Mario Van Telgen, un étudiant néerlandais inscrit au doctorat en sciences forestières, pour sa photo Le petit renard. «En entrant dans le parc national de la Jacques-Cartier, raconte-t-il dans son texte de présentation, nous avons été accueillis par cet hôte mignon. Le petit renard n’hésitait pas à poser pour la caméra. Nous avons bénéficié, pendant quelques minutes, de cette rencontre.»


4095-bi-amina-la-vilaine-cr-mathieu-pigeon
Amina la vilaine!, Mathieu Pigeon, doctorant en médecine


4633-bi-biodiversidad-agricola-cr-riadh-mestiri
Biodiversidad agricola, Riadh Mestiri, doctorant en sciences géographiques


5011-bve-brume-marine-de-tadoussac-cr-raihan-khan
Brume marine de Tadoussac, Raihan Khan, baccalauréat en informatique


5010-bve-from-religion-to-science-cr-leo-benoit-a-la-guillaume
From Religion to Science, Léo Benoit à la Guillaume, maîtrise en aménagement du territoire et développement régional


4954-bve-temoignage-cr-geraldine-sauvage
Automne coloré, détonations de surprises, une curiosité, Géraldine Sauvage, maîtrise en philosophie


4562-bi-sunset-over-bergen-cr-pierre-luc-giroux
Sunset over Bergen, Pierre-Luc Giroux, baccalauréat en administration des affaires – finance, profil international


4970-bve-le-petit-renard-cr-mario-van-telgen
Le petit renard, Mario Van Telgen, doctorat en sciences forestières

4620-bi-mariage-vietnamien-credit-stephanie-mourant

Photo: Le mariage vietnamien, Stéphanie Mourant, baccalauréat en physiothérapie

Écrivez-nous
Partagez