Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 13 | 7 décembre 2017

Sports

Le défi de reconquérir le titre masculin en ski alpin

Le Rouge et Or a pour objectif de remporter une troisième bannière consécutive

Par Stéphane Jobin

La saison universitaire de ski alpin se mettra en branle très bientôt et le Rouge et Or a l’objectif avoué de remporter une troisième bannière masculine consécutive du RSEQ. Le Rouge et Or a, en effet, été sacré champion québécois en 2016 et en 2017. L’entraîneur-chef de l’équipe, Sven Pouliot, refuse cependant de parler de défense d’un titre. «On ne défend rien. On doit aller le chercher. Ce sera très difficile, puisque le niveau de compétition a considérablement augmenté ces dernières années», déclare l’entraîneur Pouliot, à la barre de l’équipe pour une troisième saison.

Le défi sera, par ailleurs, d’autant plus grand que la difficulté des courses prévues au calendrier 2018 du RSEQ a été amplifiée. Les pentes seront plus abruptes et plus exigeantes. «C’était difficile par le passé, mais les erreurs étaient plus facilement pardonnées. Puisque nous nous entraînons sur des pistes qui ressemblent à celles sur lesquelles nous allons compétitionner, ça nous donne un certain avantage. La décision de mettre l’accent sur l’entraînement physique va aussi nous aider», pense Sven Pouliot.

Au cœur de la formation masculine, il y a les frères Adam et Samuel Lamhamedi ainsi que le vétéran et capitaine de la formation, Simon-Claude Toutant, qui ont tous fini parmi les cinq premiers dans le classement individuel du RSEQ l’hiver dernier. Attention, avertit cependant Pouliot, il serait imprudent de se fier uniquement à ce noyau. «Le ski étant un sport de risques, ça nous prend un groupe solide pour pouvoir marquer des points, surtout si les favoris ne complètent pas une épreuve. C’est cette profondeur qui fait la force de notre équipe», lance-t-il.

Reconstruction chez les femmes

Du côté féminin, la reconstruction entamée l’an passé se poursuit. D’une équipe de trois en 2017, le Rouge et Or passe maintenant à six skieuses, dont fait partie la capitaine Alice Stoll. Gabrielle Bergeron est également de retour cette saison. Se joignent à la formation Jeanne Bellavance, Éliane Demers, Frédérique Brunet et Isabelle Grondin. Frédérique Brunet, qui a étudié au Cégep de Sainte-Foy, s’est classée au quatrième rang des skieuses du collégial au Québec en 2017.

«Nous visons certainement la deuxième place chez les filles. L’Université de Montréal est probablement la favorite pour l’emporter. Nous espérons être en mesure de marquer assez de points  dans le circuit féminin pour être dans la course pour la bannière combinée. C’est l’objectif que nous nous fixons», souligne l’entraîneur Pouliot.

ski-credit-Rouge-et-Or

Simon-Claude Toutant, Sven Pouliot et Alice Stoll.

Photo: Rouge et Or

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles