Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 50, numéro 9 | 23 octobre 2014

Actualités UL

Des ambassadeurs hors pair

La Faculté des sciences et de génie remet ses prix Summa 2014 à un diplômé, à deux professeurs et à un responsable de travaux pratiques et de recherche

Par Yvon Larose

Quelque 200 personnes ont assisté, le samedi 18 octobre, à l’amphithéâtre Alcan du pavillon Adrien-Pouliot, à la cérémonie de remise des prix Summa 2014. Par ces prix de grande valeur remis annuellement, la Faculté des sciences et de génie (FSG) vient reconnaître publiquement le parcours professionnel remarquable de diplômés, de professeurs et de membres du personnel. La cérémonie s’est déroulée en présence du recteur Denis Brière.

Cette année, le prix Summa – Enseignement a été remis à Daoud Aït-Kadi, professeur au Département de génie mécanique. Le prix Summa – Carrière a été décerné à Yvon Charest, président et chef de la direction de l’Industrielle Alliance et diplômé de l’École d’actuariat de la FSG. Le professeur Sylvain Moineau, du Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique, a, pour sa part, reçu le prix Summa – Recherche. Enfin, Pierre Therrien, responsable de travaux pratiques et de recherche au Département de géologie et de génie géologique, a mérité le prix Summa – Service à la communauté facultaire.

«La cérémonie s’avère toujours un moment fort d’émotion, explique le doyen de la FSG, André Darveau. En tant que doyen, il s’agit d’un moment privilégié où j’ai la chance de remercier ceux et celles qui sont des ambassadeurs hors pair de  »l’équation humaine » de la Faculté.»

Daoud Aït-Kadi (prix Summa – Enseignement)

Daoud Aït-Kadi est une figure bien connue à la Faculté des sciences et de génie, lui qui enseigne depuis près de 40 ans au Département de génie mécanique. Un de ses faits d’armes est d’avoir fortement contribué à la création du programme de baccalauréat en génie industriel. D’ailleurs, il dirige depuis 1992 le programme de diplôme de deuxième cycle dans cette discipline. Il a également joué un rôle majeur dans la mise sur pied du consortium de recherche FORAC pour les produits du bois, une réalisation qui fut couronnée en 2012 par le prix Brockhouse du CRSNG. Enseignant passionné, l’un des professeurs étoiles de la Faculté, Daoud Aït-Kadi place l’étudiant au coeur de son action. «Il n’est pas étonnant que les étudiants l’apprécient autant dans son enseignement du génie industriel, souligne André Darveau. Il était naturel et des plus mérités que celui-ci reçoive la distinction réservée à nos meilleurs pédagogues.»

Yvon Charest (prix Summa – Carrière)

Le président de l’Industrielle Alliance, la quatrième plus importante société d’assurance de personnes au Canada, n’est pas qu’une personnalité du monde financier. C’est aussi un acteur dynamique auprès d’organismes communautaires de la région de Québec. Yvon Charest a coprésidé la campagne Centraide-Québec et Chaudière-Appalaches de 2000 et de 2012. Il dirige actuellement le comité des dons majeurs de cet organisme. En 2013, il était coprésident d’honneur du Défi têtes rasées de Leucan. Le lauréat dirige l’Industrielle Alliance depuis l’an 2000. Reconnu comme un leader et un motivateur, Yvon Charest est nommé Personnalité financière de l’année en 2004 et en 2008 par l’industrie financière du Québec. «Il ne fait aucun doute, soutient le doyen, qu’il a contribué, par sa carrière remarquable, son leadership et ses grandes qualités humaines, à faire rayonner l’actuariat et, par le fait même, l’Université Laval.»

Sylvain Moineau (prix Summa – Recherche)

Le 18 juin, la société d’information stratégique Thomson Reuters publiait son palmarès 2014 des scientifiques les plus influents au monde. Sylvain Moineau figure parmi ce groupe sélect de chercheurs. Il se passionne pour les virus qui attaquent les bactéries. Il s’intéresse notamment à la manière dont ils peuvent agir comme agents de contrôle biologique dans l’industrie agroalimentaire. Les collaborations du lauréat avec l’industrie ont porté, entre autres, sur l’élucidation des mécanismes du système immunitaire des bactéries. Elles ont aussi mené au développement de techniques révolutionnaires en génie génétique. Ses résultats de recherche ont paru dans différentes revues scientifiques, notamment Nature et Science. Sylvain Moineau est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bactériophages. «J’ai été à même de voir, dans les dernières années, la progression et les retombées de ses recherches sur les bactériophages, qui en font un chercheur de premier plan et une sommité dans son domaine d’activité», explique André Darveau.

Pierre Therrien (prix Summa – Service à la communauté facultaire)

Dans son département, Pierre Therrien est considéré comme l’éminence grise en ce qui touche à l’informatique appliquée à l’enseignement et à la recherche. Cette réputation lui vient de sa formation en géologie et en hydrogéologie ainsi que de sa passion pour l’informatique. Le lauréat compte près d’un quart de siècle de bons et loyaux services dans son département. Pour s’assurer du bon fonctionnement de tous les équipements informatiques et des logiciels spécialisés qu’on y trouve, c’est vers ce conseiller et concepteur d’outils informatiques qu’on se tourne. «Par son expertise combinée en géologie et en informatique, indique le doyen, Pierre Therrien est devenu une référence dans son secteur d’activité. Il fait partie des  »maillages » essentiels pour une faculté hautement technologique comme la nôtre.»

36490_prix-summa-2014-credit-Marc-Robitaille

André Darveau, doyen de la Faculté des sciences et de génie, Sylvain Moineau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bactériophages et lauréat du prix Summa – Recherche, Daoud Aït-Kadi, professeur au Département de génie mécanique et lauréat du prix Summa – Enseignement, Yvon Charest, président et chef de la direction de l'Industrielle Alliance, diplômé de l'École d'actuariat et lauréat du prix Summa – Carrière, Pierre Therrien, responsable de travaux pratiques et de recherche au Département de géologie et de génie géologique et lauréat du prix Summa – Communauté facultaire, et Denis Brière, recteur de l'Université.

Écrivez-nous
Partagez