Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 4 | 22 septembre 2016

À la une

Des carrières exceptionnelles

L'Université honore 12 professeurs de carrière s'étant particulièrement distingués en enseignement et en recherche

Par Yvon Larose

Yvan Bédard, Thomas De Koninck, Jean Deslauriers, Claudette Fortin, Yvon Gasse, Jean-Paul Goulet, Jean Labbé, Claude Laberge, Jacques Landry, Sylvie Marcoux, Diane Morin et Anne Pasquier sont des noms bien connus dans leur faculté respective et bien au-delà. Et pour cause. Tous et toutes ont consacré des dizaines d’années à enseigner et à mener des recherches, comme professeurs, à l’Université. Le mercredi 21 septembre, ces enseignants-chercheurs maintenant à la retraite étaient réunis au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack pour recevoir le plus haut titre honorifique décerné par l’Université à ses professeurs, celui de professeur émérite. La cérémonie a permis de mettre en lumière les moments importants de la longue et exceptionnelle carrière de chacun d’entre eux.

Yvan Bédard
Département des sciences géomatiques

Yvan Bédard a enseigné pendant 28 ans au Département des sciences géomatiques. Tout au long de sa carrière, il a fait figure de leader et de visionnaire innovateur et concret. Son leadership, mais aussi son expertise et ses capacités de communicateur lui ont permis mener à terme une véritable révolution dans les programmes de formation en géomatique. Comme autre fait d’armes, Yvan Bédard a obtenu une chaire de recherche industrielle du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) impliquant neuf partenaires majeurs. Il s’agit de la seule chaire de ce genre en géomatique au Canada. Comme innovateur, il est considéré comme le père de la technologie SOLAP (Spatial On-Line Analytical Processing) dont il a développé les concepts fondamentaux et le premier produit commercialisé.

Thomas De Koninck
Faculté de philosophie

Comme professeur, Thomas De Koninck est un modèle de longévité. En 1964, il faisait son entrée à la Faculté de philosophie de l’Université Laval comme professeur adjoint. Il n’a pris sa retraite qu’en 2015. Ses études de maîtrise, il les a faites à l’Université d’Oxford. Durant sa longue carrière, il s’est intéressé notamment à l’éthique, à la métaphysique et à la philosophie de la connaissance. Il s’est attaché particulièrement à réhabiliter la notion de dignité humaine. Il a été directeur de recherche de plus de 200 étudiants à la maîtrise ou au doctorat. Il est l’auteur d’une centaine d’articles, préfaces, études critiques et textes en tous genres. De 2007 à 2014, il a publié six livres. Son plus récent s’intitule À quoi sert la philosophie?

Jean Deslauriers
Département de chirurgie

Le nom de Jean Deslauriers est associé depuis longtemps à la profession de chirurgien. Diplômé de la Faculté de médecine de l’Université Laval, il fait son entraînement en chirurgie générale et en chirurgie cardiovasculaire et thoracique à l’Université de Toronto. En 1976, il entre à l’Hôpital Laval, aujourd’hui l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval. Comme chirurgien, il jouissait d’une réputation internationale. Comme professeur, il a formé, pendant près de 40 ans, des centaines de chirurgiens. Il était reconnu pour sa grande rigueur. En 2010, l’Université lui a remis le prix Carrière en enseignement pour ses qualités d’enseignant. Jean Deslauriers a rédigé plus de 200 articles, monographies et chapitres de livres.

Claudette Fortin
École de psychologie

Claudette Fortin est entrée à l’École de psychologie de l’Université Laval en 1989. Comme chercheuse, elle a notamment étudié le rôle des facteurs cognitifs, en particulier la mémoire et l’attention, dans l’estimation temporelle. Comme enseignante, elle peut être vue comme une pionnière puisqu’elle fut parmi les premières femmes à toucher à la psychologie expérimentale cognitive et aux méthodes statistiques. Auteure, Claudette Fortin a écrit des manuels et des documents d’apprentissage. Elle a écrit, en collaboration, un livre phare intitulé Psychologie cognitive: Une approche de traitement de l’information. Vingt-cinq ans après sa première édition, le livre est encore utilisé comme ouvrage de référence.

Yvon Gasse
Département de management

Lorsqu’on parle du développement des PME, de l’entrepreneuriat et, ultimement, de l’économie de la grande région de Québec, le nom d’Yvon Gasse vient immanquablement à l’esprit. Durant sa longue carrière à l’Université, il a contribué au développement des connaissances en sciences de la gestion ainsi qu’à l’établissement et à l’évolution de l’entrepreneuriat et de la gestion des PME. Comme pédagogue, Yvon Gasse a créé plusieurs cours et programmes aux trois cycles d’enseignement. Comme chercheur, il a produit une longue liste d’articles ainsi que de nombreux livres. Ses réalisations comprennent notamment la mise sur pied du Centre d’entrepreneuriat et de PME, ainsi que l’incubateur d’entreprises Entrepreneuriat Laval.

Jean-Paul Goulet
Faculté de médecine dentaire

Jean-Paul Goulet a consacré sa vie professionnelle au développement et au transfert des connaissances en santé buccodentaire. Ce spécialiste des douleurs oro-faciales et des désordres temporo-mandibulaires était un enseignant dévoué et engagé, ainsi qu’un chercheur particulièrement actif. Durant sa carrière, il a publié 54 articles et rédigé 13 chapitres de livres. D’ailleurs, ses articles ont été cités près de 1 400 fois. Il a également fait des présentations dans 53 congrès et colloques. Jean-Paul Goulet a fait partie du comité exécutif d’un consortium international dont les travaux ont mené à l’élaboration de la plus récente classification des désordres temporo-mandibulaires.

Jean Labbé
Département de pédiatrie

Jean Labbé a joué un rôle de premier plan dans la protection de l’enfant et de l’adolescent contre la maltraitance. Ses débuts comme professeur à la Faculté de médecine remontent à 1975. En 1976, il cofondait la première clinique de protection des enfants à Québec. Jusqu’en 2013, il témoignera au tribunal et produira des rapports d’expert dans plusieurs causes de maltraitance. Considéré comme un chef de file, il contribue, en 1993, à la mise sur pied de l’Association des médecins en protection de l’enfance du Québec. Sur le plan universitaire, il a créé un programme de formation destiné, entre autres, aux médecins de première ligne, aux travailleurs sociaux et aux policiers.

Claude Laberge
Département de médecine

Claude Laberge est considéré comme un précurseur en matière de génétique au Québec. Tout en enseignant la médecine et la pédiatrie à l’Université, il contribue à créer des tests de dépistage génétique. Il est le cofondateur de la plateforme de recherche CARTaGENE, une banque de données et une biobanque représentatives de la diversité génomique de la population du Québec. Son expertise, Claude Laberge la met également au service d’organismes gouvernementaux ou de recherche. De 1982 à 1994, il préside le Réseau de médecine génétique du Québec. De 2005 à 2015, il est conseiller médical en santé publique au ministère de la Santé et des Services sociaux. Il a en outre publié 155 articles en carrière.

Jacques Landry
Département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie

Jacques Landry laisse un grand héritage en biologie cellulaire. Celui qui est considéré comme un pionnier en son domaine est engagé en 1985 comme professeur adjoint au Département de médecine. Au début de sa carrière à l’Université, il poursuit les travaux de recherche qu’il menait au postdoctorat sur la signalisation cellulaire du stress thermique, chimique ou physique. Durant ses 35 ans de carrière, Jacques Landry a rédigé 110 articles et quelque 200 abrégés de congrès. Les 14 000 citations associées à ses publications témoignent de l’importance et du caractère novateur de ses découvertes.

Sylvie Marcoux
Département de médecine sociale et préventive

Sylvie Marcoux a laissé sa marque à la Faculté de médecine à la fois comme enseignante en épidémiologie, comme chercheuse et comme gestionnaire. Elle a obtenu son titre de professeure titulaire en 1997. Ses étudiants appréciaient sa grande disponibilité. Des revues très prestigieuses ont publié ses résultats de recherche. Sylvie Marcoux a publié 47 articles dans des revues avec comité de lecture. Comme gestionnaire, elle a notamment occupé le poste de vice-doyenne exécutive de la Faculté. Elle a aussi été vice-rectrice adjointe à la recherche et à la création. Enfin, elle a fait partie de nombreux comités facultaires et hospitaliers.

Diane Morin
Faculté des sciences infirmières

Durant son long parcours à l’Université, Diane Morin a contribué aux programmes de sciences infirmières et de santé communautaire, mais aussi aux programmes d’épidémiologie et de sciences de l’éducation. Elle a également encadré plus d’une centaine d’étudiantes et d’étudiants à la maîtrise ou au doctorat. Sur le plan de la recherche, sa carrière fut particulièrement féconde. Diane Morin a appartenu à plusieurs groupes de recherche subventionnés par des organismes hautement concurrentiels. Depuis 2007, elle a publié plus de 80 articles, chapitres de livres et rapports. Elle a reçu le prix Ethel Johns, qui souligne un service exceptionnel dans le domaine de l’enseignement des sciences infirmières au Canada.

Anne Pasquier
Faculté de théologie et de sciences religieuses

Que ce soit au premier cycle ou aux cycles supérieurs, Anne Pasquier a eu une contribution remarquable à l’enseignement. Elle a créé plusieurs cours au niveau du baccalauréat, a régulièrement offert des séminaires aux études supérieures et a été invitée à plusieurs reprises à enseigner à l’étranger. Son enseignement ainsi que ses travaux de recherche se sont déployés dans le domaine du christianisme ancien, en particulier la littérature chrétienne ancienne. Anne Pasquier a produit un matériel didactique encore en usage aujourd’hui. Elle a publié au-delà d’une trentaine d’articles et plus d’une douzaine d’ouvrages. Elle a fait partie de comités de rédaction de plusieurs revues scientifiques. Elle continue d’être associée au projet d’édition des textes coptes de Nag Hammadi.

professeurs-emerites-2016-credit-marc-robitaille

Les nouveaux professeurs émérites, entourés du vice-recteur exécutif et au développement, Éric Bauce, et de la vice-rectrice adjointe aux ressources humaines, Nancy Chamberland, présentent leur médaille.

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez