Pour mieux renforcer la protection des eaux souterraines et en faire un suivi optimal, il faut les cartographier afin de bien les connaître. De 2009 à 2015, le gouvernement a dressé le portrait de 75% des eaux souterraines du territoire des municipalités du Québec méridional. Dès 2018, il s’attaquera au 25% restant.

Édith Bourque, une ingénieure hydrogéologue qui travaille au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, viendra parler du navigateur cartographique ministériel, l’outil privilégié pour diffuser les connaissances sur les eaux souterraines, ainsi que du nouveau portail qui verra le jour pour permettre aux utilisateurs d’échanger et de collaborer au sujet de ce réseau.

Jeudi 15 février, de 12 h à 13 h, à l’auditorium du pavillon d’Optique-photonique. Activité gratuite. Inscription.