Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 24 | 5 avril 2018

Actualités UL

Fonds de soutien à l’innovation sociale: 4 projets retenus

Des chercheuses s'allient à des partenaires du milieu pour répondre à des besoins sociaux

Le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation financera 4 des 10 projets soumis au concours 2017-2018 de son Fonds de soutien à l’innovation sociale. Les projets retenus permettront la réalisation d’activités de mobilisation et de transfert de connaissances entre des équipes de l’Université et des acteurs du milieu en vue de répondre à différents problèmes sociaux.

Marion Sauvaire, de la Faculté des sciences de l’éducation, réalisera un projet dont l’objectif est d’accompagner les familles immigrantes de Québec dans la pratique de la lecture à l’aide d’une littérature jeunesse de qualité. Les partenaires sont Sentiers littéraires, un organisme engagé dans la promotion de la lecture, Carrefour Générations Québec, un organisme pour l’intégration interculturelle et intergénérationnelle, la Banque TD, l’Institut national de la recherche scientifique, la Bibliothèque de l’Université Laval et la Faculté des lettres et des sciences humaines.

Le projet proposé par Chantal Desmarais, de la Faculté de médecine, vise à aider les enfants ayant un trouble de communication à participer pleinement aux activités de loisir. Pour y arriver, la professeure et ses collaborateurs développeront une formation en ligne, qui sera complétée par des séances de coaching, à l’intention des intervenants en loisir qui interagissent avec ces enfants. Les partenaires sont la Clinique d’orthophonie sociale de Québec, le Patro Roc-Amadour, le Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale, la Faculté des sciences sociales et la Faculté des sciences de l’éducation.

Hélène Lee-Gosselin, de la Faculté des sciences de l’administration, mènera un projet portant sur le transfert des connaissances sur la santé des femmes vers les groupes de femmes. Des professeures de l’Université et des intervenantes du milieu développeront ensemble des outils de formation sur quatre thèmes définis comme prioritaires lors de la première phase du projet. Les partenaires sont le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale, Égale Action, le Comité d’aide aux femmes sourdes de Québec, la Maison L’Éclaircie, la Maison Marie-Rollet, SOS Grossesse, Sexplique, Viol-Secours, Institut femmes, sociétés, égalité et équité, la Chaire Claire-Bonenfant – Femmes, savoirs et sociétés, la Faculté des sciences sociales et la Faculté des sciences de l’éducation.

Josée Savard, de l’École de psychologie, a mis au point une psychothérapie de groupe efficace pour réduire la peur de la récidive du cancer. Elle veut maintenant disséminer cette intervention à travers le Québec pour que plus de personnes puissent en profiter. Pour y arriver, elle développera avec ses partenaires un programme de formation sur cette intervention destiné aux psychologues et aux psychothérapeutes en oncologie. Les partenaires sont l’Hôpital du Saint-Sacrement, la Fondation du CHU de Québec – Université Laval, l’Hôtel-Dieu de Québec, le Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales, le CHUM, le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal / Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska et l’École de psychologie de l’Université Laval.

innovations-sociales-credit-stock
Écrivez-nous
Partagez