Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 50, numéro 25 | 26 mars 2015

Vie étudiante

Frigo à vendre!

L'application mobile Urbz vient faciliter la communication sur le campus en permettant d'échanger des messages avec les utilisateurs situés à proximité

Par Matthieu Dessureault

Terence Tyr, un étudiant français de la Faculté des sciences de l’administration, a découvert «une grande fourmilière» à son arrivée sur le campus en 2013. Mais qui dit fourmilière dit parfois difficultés de communication. «Les moyens de communication à l’Université sont efficaces. C’est lorsque nous voulons échanger entre nous, les 50 000 étudiants, que ça se complique. Comme tout le monde, j’avais recours aux différentes pages et différents groupes Facebook qui se rapportent à l’Université Laval; il en existe plus d’une centaine!»

Son idée: créer une application de messagerie instantanée. L’an dernier, il a convaincu son frère Théo, un adepte des nouvelles technologies, de participer au Startup Weekend Québec, qui vise à former une équipe qui développera un produit en 54 heures. Celui-ci est venu spécialement de France pour participer à cette compétition qui se tenait au pavillon Alphonse-Desjardins. Avec l’aide de deux autres étudiants et de trois professionnels du numérique, ils ont développé un prototype d’application. Cette aventure leur a permis de tester leur idée auprès d’utilisateurs potentiels, mais, surtout, de recueillir les conseils de professionnels quant à leur plan d’affaires. Après l’événement, les frères ont recréé l’application de A à Z, puis ils ont fondé leur compagnie, Urbz.

Très simple d’utilisation, l’application permet de communiquer avec un grand nombre de personnes situées à proximité. En un coup d’oeil, l’utilisateur voit tous les messages diffusés par des gens qui se trouvent dans un rayon de 1, 2, 5 ou 10 kilomètres. Un bouton lui permet d’afficher les annonces les plus récentes. À son tour, il peut envoyer un message, que ce soit pour vendre un objet, trouver un partenaire de sport, demander de l’aide pour un déménagement ou tout simplement poser une question.

Depuis son lancement il y a quelques semaines, l’application a été téléchargée plus de 1 000 fois, principalement par des étudiants du campus. «On ne peut que se réjouir de ce succès relatif! Ce qui me surprend, au-delà du chiffre, c’est l’enthousiasme avec lequel les étudiants accueillent le projet. Ils comprennent tout de suite l’intérêt de l’application et son potentiel», dit le jeune entrepreneur, nommé «prodige de proximité» par le magazine Inspiro.

Maintenant que l’application est bien implantée sur le campus, il veut la faire connaître aux citoyens de la ville de Québec, puis à l’ensemble de la province. Plusieurs nouvelles fonctionnalités sont à prévoir. Il souhaite, entre autres, ajouter à l’application un système d’alertes météorologiques. Il veut aussi développer des partenariats avec des commerçants, qui pourraient diffuser des bons de réduction aux utilisateurs qui se trouvent à proximité. «Il y a de nombreuses possibilités à explorer pour que l’application apporte un service toujours plus grand aux utilisateurs», conclut-il, enthousiaste.

Urbz est disponible gratuitement sur Google Play pour les appareils Android (urbz.co/android) et sur Apple Store pour iOS (urbz.co/ios).

Pour en savoir plus, on peut consulter le site Web de la compagnie à l’adresse urbz.co, ou la page Facebook urbzapp.

Urbz.co

L'application Urbz permet de recevoir et d'envoyer des messages aux autres utilisateurs qui se trouvent dans un rayon de 1, 2, 5 ou 10 kilomètres.

Photo: Urbz.co

Écrivez-nous
Partagez