Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 51, numéro 27 | 19 mai 2016

À la une

Futurs mathématiciens?

L'équipe de Frédéric Gourdeau mise sur les jeux et la magie pour faire découvrir les maths aux jeunes

Par Jean Hamann

Le 21 mai, 300 jeunes convergeront vers le pavillon Alexandre-Vachon de l’Université Laval pour prendre part à un événement qui compte beaucoup pour eux. Tout comme 300 autres jeunes à Montréal, Sherbrooke et Rimouski, ils participeront à la finale québécoise du Championnat international des jeux mathématiques et logiques, un concours supervisé par Frédéric Gourdeau, professeur au Département de mathématiques et de statistique et président de l’Association québécoise des jeux mathématiques (AQJM).

Ces 600 jeunes ont obtenu une invitation à la finale québécoise après s’être démarqués lors des rondes de qualification auxquelles ont participé quelque 18 000 jeunes des écoles primaires et secondaires, des cégeps et des universités. «Tous les établissements participants ont leurs champions, souligne le professeur Gourdeau. Pour ces jeunes, leurs parents et leurs enseignants, c’est une source de fierté. De plus, ceux qui obtiendront les meilleurs résultats dans chaque catégorie à la finale québécoise pourront se rendre à la finale internationale qui se déroulera à Paris les 25 et 26 août.»

Ce concours est l’événement phare de l’AQJM depuis la fondation de l’organisme en 1998. Au cours des trois dernières années, cette association, dont la mission est de rendre les mathématiques attrayantes et amusantes, a ajouté des cordes à son arc. De concert avec l’équipe de Sciences et mathématiques en action du professeur Jean-Marie De Koninck, l’AQJM a mis sur pied la Semaine des maths dans les écoles du Québec. «Nous avons développé un site Web qui propose des énigmes, des tours de magie mathématiques, des défis et des paradoxes, explique le professeur Gourdeau. Nous encourageons les enseignants à utiliser cet outil pour faire découvrir les maths à leurs élèves. La Semaine des maths a lieu à la fin novembre, mais le site peut être utilisé par toute personne intéressée, à tout moment de l’année.»

Les animateurs de l’AQJM vont aussi sur le terrain pour faire connaître le «côté givré» des mathématiques. Depuis 2014, ils présentent, huit fois par année, des ateliers de jeux mathématiques à la Grande bibliothèque de Montréal. Dans le cadre de la dernière Odyssée des sciences – une activité auparavant connue sous le nom de Semaine nationale des sciences et de la technologie –, des étudiants engagés par l’AQJM se sont rendus dans des écoles primaires de la région de Québec pour y animer 10 ateliers de magie mathématiques.

«Il s’agit, en apparence, de tours de magie, mais leur secret peut être percé en faisant appel à la logique ou aux mathématiques, souligne le professeur Gourdeau. Comme les jeux et les énigmes, ces tours de magie servent à épater les jeunes, mais l’objectif sous-jacent est de les amener à réfléchir à un problème, à le comprendre et à le résoudre. La mission de l’AQJM n’est pas de réformer l’enseignement des mathématiques au Québec. Nous sommes des alliés des enseignants et nous produisons des outils ludiques et stimulants pour les accompagner dans leur travail.»

Depuis 18 ans, Frédéric Gourdeau fait montre d’une remarquable persévérance pour convaincre les jeunes et leurs enseignants que les mathématiques ne sont pas des casse-têtes, mais bien des jeux amusants qui forment l’esprit. Le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada vient de reconnaître la valeur du travail accompli et l’importance d’en assurer la continuité en accordant au professeur Gourdeau, par l’entremise de son programme PromoScience, une subvention de 3 ans totalisant 135 000$.

Consultez le site Web de la Semaine des maths.

Marc Robitaille

Dans le cadre de la dernière Odyssée des sciences, des étudiants engagés par l'AQJM se sont rendus dans des écoles primaires de la région de Québec pour y animer 10 ateliers de magie mathématiques.

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez