Le 18 décembre, à l’occasion de la mise sur pied d’une fondation consacrée au patrimoine du Château Frontenac, la direction de l’établissement a annoncé le début d’un nouveau partenariat avec l’Université. L’objectif? Permettre à l’hôtel d’être carboneutre. La carboneutralité consiste à réduire massivement à la source ses émissions de gaz à effet de serre et à compenser celles qu’on ne peut éliminer à l’aide de crédits carbone. C’est le tour de force que l’Université Laval a accompli chaque année depuis 2015.

Le Château s’engage notamment à bonifier son programme Château Boréal. Depuis 2016, l’hôtel plante un arbre à la Forêt Montmorency au nom de chaque client qui décline la visite quotidienne d’entretien de sa chambre. En réutilisant les draps et les serviettes et en évitant l’utilisation d’appareils électriques ou de produits nettoyants pendant leur séjour, les clients aident à réduire la consommation d’eau, d’énergie et de produits.

Dans un désir de réduire davantage son empreinte écologique, le Château s’associe avec l’Université, spécialiste des questions environnementales. Il souhaite ainsi devenir un modèle en matière de tourisme durable et paver la voie à d’autres établissements pour encourager la mise en œuvre de pratiques commerciales plus durables.

«Ce partenariat innovateur en développement durable est un parfait exemple de la volonté de l’Université Laval de se rapprocher de son milieu, d’apporter des solutions nouvelles aux enjeux de la société et d’inspirer d’autres organisations et communautés à faire leur part pour les générations futures. À titre de première université volontairement carboneutre au Canada, nous sommes fiers de partager notre expertise avec le Château Frontenac», affirme Robert Beauregard, vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes.

chateau-Frontenac-carboneutralite-dd-credit-aucun
Ken Hall, directeur général du Fairmont Le Château Frontenac, et Robert Beauregard, vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes de l’Université Laval.