Riche d’une histoire de 5 000 ans, l’écriture chinoise a fortement imprégné les cultures de l’Asie orientale. L’écriture chinoise a ainsi influencé les cultures et le développement du Japon et de la Corée grâce à des caractères chinois reliés aux traditions confucéennes qui sont très utilisés en Chine et dans ces deux pays orientaux.

Kang Youn Ok, directrice de l’Institut d’études sur l’Asie orientale de l’Université de Myongji, à Séoul en Corée, et auteure de plusieurs livres et articles sur la langue et la culture chinoises, est invitée par le Groupe d’études et de recherche sur l’Asie contemporaine (GERAC) et le Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), à prononcer une conférence sur le sujet.

Lundi 5 décembre, à 15h30, au local 5172 du pavillon Charles-De Koninck. Pour information: gerac@hei.ulaval.ca