Cette sculpture de Karole Biron représente des outils et des instruments d’observation, d’analyse et de mesure ainsi que des meubles en cours de confection. «Œuvre de dialogue avec l’architecture, la sculpture prend naissance à la limite du geste architectural. De structure, des lignes tombantes et épurées deviennent sculpture. L’espace défini est celui d’une rencontre, d’une intersection entre l’outil et la matière, entre la réflexion et la production», peut-on notamment lire sur sa plaque descriptive.

Située dans le hall de l’entrée 20 du pavillon Gene-H.-Kruger, l’œuvre est composé des matériaux suivants: tilleul, cèdre de l’Ouest, érable, cèdre espagnol, acajou, aluminium peint, acier peint, cuivre et fer forgé.

Curieux de découvrir d’autres œuvres de l’Université Laval? Consultez le site de l’art public à l’Université