Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 24 | 11 avril 2018

Actualités UL

Jeunes diplomates onusiens

Une trentaine d'étudiantes et d'étudiants se sont familiarisés avec le monde des relations internationales à New York, en mars, dans le cadre de la simulation des Nations unies

Par Yvon Larose

Ils étaient 36. Des étudiantes et des étudiants de l’Université Laval inscrits au premier ou au deuxième cycle dans des disciplines telles que l’administration, l’économie, la communication, la science politique ou les études internationales. Durant une semaine, du 18 au 23 mars, ils ont représenté l’Inde à la compétition universitaire internationale National Model United Nations 2018. L’activité a débuté à l’ONU dans la salle de l’Assemblée générale. Elle s’est poursuivie dans deux hôtels situés près de Times Square. Cette simulation des Nations unies a attiré quelque 5 000 participants des 4 coins du monde. Au terme de l’exercice, la délégation de l’Université Laval a mérité le Outstanding Delegation Award. Avant la simulation, la délégation avait été récompensée à trois reprises par le prix Outstanding Position Paper couronnant la qualité de documents préparatoires.

«Nous avons remporté le prix Outstanding Delegation Award pour une sixième année consécutive, explique son président, l’étudiant à la maîtrise en études internationales Olivier Clavet. Notre association existe depuis 27 ans. Au fil des ans, il y a eu partage de connaissances et de compétences entre vétérans et recrues. À l’automne et à l’hiver, les six membres du comité exécutif ont assuré à eux seuls l’encadrement des délégués dans leur préparation. Ces six membres ont tous vécu la simulation ONU. Chaque soir durant la simulation, nous rencontrions toutes les équipes pour un debriefing

Durant leur préparation, les 36 délégués ont développé leur habileté à parler en public et en anglais. Ils ont assimilé les règles de procédure propres à ce genre de simulation. Ils ont aussi appris comment écrire une résolution qui respecte les critères de l’ONU. À travers cet apprentissage, les délégués se sont familiarisés avec le pays qu’ils allaient représenter à New York, l’Inde. Cet immense pays de 1,3 milliard d’habitants situé au sud de l’Asie est une puissance économique en émergence ainsi qu’une puissance nucléaire.

«La préparation a servi à bien cerner la position de ce pays sur différents enjeux connus à l’avance et à apporter telle et telle solution, souligne Olivier Clavet. Ce pays complexe a une position tranchée sur différents enjeux internationaux. La préparation a représenté un défi particulier. Par exemple, l’Inde siégeait à la Commission de la condition de la femme. Or, plusieurs de nos délégués ont dû adopter une position neutre compte tenu du conservatisme de la société indienne. Ils ont trouvé ardu le fait de ne pas prôner des valeurs progressistes.»

Si Élisabeth Huot (études internationales) a agi comme déléguée de l’Inde à la Commission des stupéfiants, Noémie Beauclair (droit) a représenté ce pays au Conseil économique et social tandis qu’Isabelle Richard (études internationales et langues modernes) et Diego Garcia (sciences de la consommation) ont été délégués à la Commission de consolidation de la paix.

Selon Olivier Clavet, les délégués ont appris à négocier et à faire preuve de diplomatie et de finesse au quotidien. Ces aptitudes étaient particulièrement utiles durant les séances qui se déroulaient en comité. «Durant une pause, poursuit-il, nos délégués pouvaient approcher, par exemple, les délégués de l’Afghanistan, parce qu’ils avaient lu avec intérêt un de leurs position papers sur un enjeu commun. Ils leur proposaient alors de travailler avec eux. Si leurs vis-à-vis étaient d’accord, ils débattaient ensemble de l’enjeu et rédigeaient une résolution qui était ensuite présentée au comité.»

Durant leur séjour, les délégués de l’Université Laval se sont rendus à la mission permanente de l’Inde à l’ONU où ils ont rencontré l’ambassadeur ainsi que la première secrétaire. Les étudiants ont également rendu visite aux représentants de la Délégation générale du Québec à New York. Enfin, ils ont rencontré le porte-parole du secrétaire général de l’ONU.

Le recrutement de la prochaine délégation de l’Association pour la simulation des Nations unies de l’Université Laval débutera en septembre prochain. Pour information: page Facebook de l’Association, assnul@pol.ulaval.ca


onu-vote-dans-une assemblee-cr-etienne-hivon

En assemblée plénière: discours et vote sur différentes motions.

Photo : Étienne Hivon

mission-permanente-inde-cr-etienne-hivon

La délégation de l'Université Laval a rendu visite à la mission permanente de l'Inde aux Nations unies à New York. Olivier Clavet est à l'avant avec la première secrétaire de la mission, Eenam Gambhir. À l'extrême gauche se trouve l'ambassadeur indien à l'ONU, Tanmava Lal.

Photo: Étienne Hivon

Écrivez-nous
Partagez