Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 54, numéro 6 | 4 octobre 2018

Actualités UL

La Centrale est en marche!

Un nouvel espace d'accompagnement et d'échanges vient enrichir le circuit entrepreneurial de l'Université

Par Yvon Larose

Mohammed Assafiri est en troisième année du baccalauréat en génie industriel. Sarah Beaulieu (nutrition), Édouard Lehoux (génie industriel), Julie Caouette (design graphique) et lui forment l’équipe d’Upbio, une entreprise de Québec spécialisée dans la confection de chocolat noir biologique stimulant. Depuis quelques mois, ces jeunes entrepreneurs fréquentent La Centrale, le nouvel incubateur d’entreprises de l’Université situé au rez-de-chaussée du pavillon Maurice-Pollack.

«Nous passons une trentaine d’heures par semaine dans les locaux de La Centrale, explique le fondateur d’Upbio, Mohammed Assafiri. Nous sommes à La Centrale pour plusieurs raisons, dont l’accompagnement par des experts dans toutes nos démarches. Ces démarches comprennent notamment la stratégie d’opération, les missions commerciales et les états financiers. Nous apprécions aussi la proximité entre La Centrale et nos salles de cours ainsi que le fait d’évoluer ensemble avec de jeunes entrepreneurs ayant de beaux projets en démarrage.»

Upbio a commercialisé, à ce jour, plus de 4 500 boîtes de chocolats. Tous ces produits sont faits à la main. Chaque morceau contient 40 milligrammes de théine, l’ingrédient actif du thé vert. La théine stimule le corps et l’esprit de manière plus uniforme et plus longtemps que d’autres produits énergétiques caféinés. Upbio est la première entreprise canadienne à utiliser cet ingrédient dans du chocolat.

La Centrale est en activité depuis quelques mois. Elle a pour mandat d’accueillir les membres de la communauté universitaire, étudiants comme employés, ainsi que les diplômés de moins de deux ans, désireux de faire progresser leur projet d’entreprise. Lieu de rencontre et d’échanges, La Centrale est aussi un lieu d’idéation, de création et d’incubation. Elle joue le rôle de plaque tournante pour le réseau entrepreneurial de l’Université Laval. Dans ce lieu d’hébergement, les jeunes entrepreneurs reçoivent l’accompagnement de conseillers de l’accélérateur d’entreprises universitaire Entrepreneuriat Laval. L’offre de services provient également de deux associations étudiantes, Enactus, pour l’entrepreneuriat social, et le Regroupement des étudiants entrepreneurs de l’Université Laval, pour les activités de réseautage. Pour son financement, La Centrale a pu compter sur une partie des sommes versées l’an dernier à l’Université par la Fondation canadienne pour l’innovation.

Maripier Tremblay enseigne l’entrepreneuriat au Département de management. Elle occupe aussi le poste de présidente du conseil d’administration d’Entrepreneuriat Laval. «La Centrale m’interpelle beaucoup, dit-elle. J’ai participé à la réflexion sur cet incubateur, qui est complémentaire à l’offre de services de la région de Québec. La Centrale illustre la volonté de la direction de l’Université de valoriser un parcours entrepreneurial. Elle s’inscrit dans une démarche de l’établissement pour créer une meilleure synergie dans le circuit entrepreneurial UL. Cet écosystème est très riche.»

Dans les cinq dernières années, la professeure a observé «une évolution assez exceptionnelle des projets nés à l’Université». «On réussit de mieux en mieux à accompagner nos jeunes entrepreneurs pour qu’ils passent plus facilement les étapes de développement de leur projet, souligne-t-elle. On a des entrepreneurs créatifs, passionnés et dynamiques. Ils ont la mentalité de vouloir changer le monde.»

MOS est une jeune pousse de Québec. Son premier produit est le MOS Rack, un support de toit pour voiture de conception unique.

«Notre support s’abaisse du toit de la voiture vers le côté, 61 centimètres plus bas, pratiquement à la hauteur du miroir», indique le finissant au MBA en stratégie et innovation et cofondateur de l’entreprise, Joey Hébert. Ce produit permet aux usagers de charger et de décharger facilement leur équipement de sport. Polyvalent, il peut accueillir vélos, kayaks, boîtes cargo, skis, planches de surf ou paddle boards. «Simple d’utilisation, poursuit-il, il rend la manipulation d’équipement de sport plus sécuritaire, l’usager n’étant plus obligé d’“escalader” son véhicule.»

L’équipe de MOS comprend notamment le cofondateur Frédéric Laurin-Lalonde. Détenteur d’un baccalauréat en design industriel, il est responsable du développement de produits. Le petit groupe de six personnes, dont Amanda Bilodeau, finissante au MBA en stratégie et innovation, se rend de temps à autre à La Centrale pour élargir son réseau de relations, rencontrer des conseillers en entrepreneuriat et assister à des formations et à des événements entrepreneuriaux d’intérêt.

«Notre projet est déjà bien entamé, explique Joey Hébert. Nous avons davantage besoin d’accompagnement sur les étapes d’implantation pour exécuter le projet d’affaires.»

L’équipe de MOS procède actuellement aux derniers ajustements sur son nouveau prototype. Le produit est fonctionnel. L’objectif est d’en lancer la production cet automne.

Joey Hébert aurait aimé pouvoir compter sur un emplacement comme La Centrale dès le début du projet. «Cela, dit-il, aurait grandement facilité et accéléré l’évolution de notre entreprise. Je crois qu’Entrepreneuriat Laval et les divers programmes qu’offre l’Université Laval en entrepreneuriat sont de réels tremplins qui nous aident à voler de nos propres ailes par la suite. La Centrale ne fera qu’accélérer le tout.»

 

mos3-cr-olivier-lavoie

Photo : Olivier Lavoie

Le MOS Rack s'abaisse du toit de la voiture vers le côté, 61 centimètres plus bas, pratiquement à la hauteur du miroir.

mos4-frederic-joey-credit-aucun
Frédéric Laurin-Lalonde et Joey Hébert de MOS.

upbio-credit-alexis-boucher

Photo : Alexis Boucher

Upbio se spécialise dans la confection de chocolat noir biologique stimulant. Chaque morceau contient 40 milligrammes de théine.

upbio3-mohammed-sarah-edouard-credit-aucun
Mohammed Assafiri, Sarah Beaulieu et Édouard Lehoux de Upbio.

la-centrale-credit-ludovic-gauthier

La Centrale est le lieu de convergence de la communauté entrepreneuriale de l'Université Laval. Elle permet aux étudiants d'échanger entre eux ainsi qu'avec les ressources de l'écosystème entrepreneurial de l'Université.

Photo: Ludovic Gauthier

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles