Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 14 | 11 janvier 2018

Société

Le monde décrypté

Les passionnés de politique et d'actualité internationales ont désormais accès à un blogue et à une émission de radio, tous deux intitulés «7 jours sur Terre»

Par Matthieu Dessureault

Lancé peu avant les Fêtes, tel un cadeau de Noël avant l’heure, le site «7 jours sur Terre» réunit des articles, des chroniques et des capsules vidéo qui ont pour but d’expliquer les grands enjeux mondiaux. Il est associé à une émission de radio, diffusée tous les jeudis, de 9 h à 10 h 30, sur les ondes de CHYZ 94,3.

Derrière ce projet se trouvent Rose-Hélène Beauséjour, étudiante en études internationales et langues modernes, Benjamin Tremblay, étudiant en communication publique, et Simon Pagé de Varennes, étudiant aux Hautes études internationales. Ce trio peut compter sur une trentaine de collaborateurs répartis aux quatre coins de la planète. De Paris à Téhéran, en passant par Pékin et Munich, ils fournissent des textes sur divers sujets qui touchent l’actualité internationale. Ils collaborent aussi à la préparation des émissions de radio.

Par ces multiples collaborations, les étudiants espèrent intéresser les gens d’ici à ce qui se passe ailleurs. Rose-Hélène Beauséjour reconnaît qu’il s’agit là d’un grand défi. «Il faut dire que le Québec fait figure de parent pauvre en matière d’information internationale. La couverture médiatique du sport, à titre d’exemple, est trois fois plus importante que l’information internationale. Mais cela ne nous décourage pas. C’est de cette pauvreté de couverture et d’information qu’a germé l’idée de créer la plateforme», explique-t-elle.

En plus du blogue et de l’émission de radio, son équipe épluche quotidiennement les nouvelles des grands médias à la recherche d’information à relayer sur les réseaux sociaux. «Les Québécois se fient de plus en plus aux réseaux sociaux pour s’informer. Avec notre page Facebook, nous pouvons rejoindre des gens qui ne seraient pas allés chercher l’information autrement. Nous leur offrons une information diversifiée, sans ligne directrice», souligne Rose-Hélène Beauséjour.

«La page Facebook est aussi très utile pour servir de relais à tout ce que nous produisons comme contenu, ajoute-t-elle. Ainsi, ceux qui nous suivent sont constamment nourris d’information provenant de diverses sources. Ils n’ont pas à naviguer de page en page ou de média en média. Nous publions sur notre page des baladodiffusions, des capsules vidéo, les nouvelles quotidiennes, des analyses d’experts et les articles des collaborateurs du blogue.»

Dans les prochains mois, l’équipe prévoit réaliser davantage de capsules vidéo pour approfondir certains sujets abordés lors des émissions. Elle compte aussi faire intervenir en direct ses collaborateurs à l’étranger, en plus de profiter de la visite d’experts à Québec pour effectuer des entrevues.

Le site est disponible à l’adresse 7jourssurterre.com. On peut aussi suivre l’initiative sur Facebook et écouter l’émission de radio sur les ondes de CHYZ 94,3 tous les jeudis, de 9 h 30 à 10 h 30.

reseaux sociaux

Le nombre de Québécois qui utilisent les réseaux sociaux comme source d'information ne cesse de grandir. Bien au fait de cette réalité, Rose-Hélène Beauséjour, Benjamin Tremblay et Simon Pagé de Varennes ont adopté une approche multiplateforme pour intéresser leur public à l'actualité internationale.

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles