Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 27 | 3 mai 2018

À la une

Leader de la vie quotidienne

L'étudiante en kinésiologie Victoria Thân reçoit le prix Jeune Philanthrope 2018 de La Fondation de l'Université Laval

Par Yvon Larose

Du 14 au 16 mai, l’étudiante au baccalauréat en kinésiologie Victoria Thân a participé, à Toronto, à la finale canadienne d’Enactus, une association internationale d’étudiants ayant pour but d’encourager le progrès sociétal par l’action entrepreneuriale. À titre de présidente d’Enactus UL, elle a présenté le projet Entrai-dons.

«Ce projet vise à aider, grâce à une monnaie locale, les gens en situation de précarité financière, explique-t-elle. La mise sur pied du projet va bon train. Il s’appuiera sur un partenariat avec des commerçants et des organismes communautaires. Ceux-ci accepteraient que la monnaie d’Entrai-dons soit échangée contre une vaste sélection de produits, notamment de la nourriture, de l’hébergement et des produits d’hygiène. Une monnaie locale, parce qu’elle n’a pas cours sur le marché, évitera de servir à l’achat d’autres choses telles que l’alcool ou la drogue.»

Le mercredi 9 mai, au Palais Montcalm de Québec, Victoria Thân a reçu le prix Jeune Philanthrope de La Fondation de l’Université Laval (FUL). La remise du prix a eu lieu durant la cérémonie Les Remarquables. Par cette récompense, la FUL soulignait l’implication bénévole de la récipiendaire, sur le campus comme dans la société, ainsi que l’incidence de celle-ci sur son entourage.


les-laureats-credit-francis-bouchard

Au cours de la cérémonie, la FUL a honoré 13 personnalités réparties dans 5 catégories.

Photo : Francis Bouchard

En mars dernier, Victoria Thân a reçu le prix HSBC Women Leader of Tomorrow à l’occasion de la compétition régionale d’Enactus Canada. Rappelons que l’étudiante avait obtenu une Bourse de leadership et développement durable en 2016, quelques mois après son entrée à l’Université. Elle n’avait alors que 19 ans.

«Mes parents sont d’origine vietnamienne, indique-t-elle. Dans cette culture, on est très porté à aider les autres. Mes parents ont valorisé cet esprit-là dans notre famille. Quand j’étais petite, mes parents s’impliquaient dans des organismes d’entraide.»

Victoria Thân pratique l’engagement social depuis sa première année du secondaire. Elle a commencé par de simples actions d’entraide. Une fois rendue au cégep Garneau, elle a notamment été présidente de la Jeune Coopérative Roue-Libre. Durant sa première année universitaire, elle a accumulé plus de 700 heures comme bénévole! Cet exploit, elle l’a accompli tout en suivant son cheminement régulier de 18 crédits par session.

«Dès mon arrivée à l’Université, raconte-t-elle, je me suis impliquée dans le groupe des Jeunes Philanthropes de l’Université Laval et dans celui d’Enactus. Je continue à beaucoup le faire. Par exemple, je consacre chaque semaine entre 5 et 7 heures à Enactus. Je ne pourrais pas juste étudier. J’ai besoin de faire autre chose. M’engager permet de donner un sens à mes actions. Je suis étudiante, mais je peux être plus que ça.»

Selon elle, être philanthrope aujourd’hui va plus loin que le don en argent. «Une nouvelle vision s’installe chez la jeune génération, soutient Victoria Thân. Le don en argent est nécessaire, mais donner de son temps pour aider une personne ou une cause qui rejoint nos valeurs permet de contribuer à l’avancement et au bien-être de la communauté.»

Cette année, Enactus a aidé les membres d’entreprises d’économie sociale dans la recherche et l’implantation de stratégies. Enactus a également permis d’aider 150 étudiants, soit 10 étudiants par séance de cuisine collective, à avoir accès à une sécurité alimentaire.

«Ensemble, poursuit-elle, nous pouvons être de jeunes leaders de la vie quotidienne et montrer ainsi que nous pouvons être plus que nos futures professions. Nous pouvons certainement contribuer ensemble à bâtir un meilleur avenir.»

Au cours de la cérémonie Les Remarquables, la FUL a honoré 13 personnalités réparties dans 5 catégories. Le prix Grands Diplômés 2018 a été décerné à Dean Bergeron (actuariat, 1992), à Anne Carrier (architecture, 1982), à Jean Deslauriers (médecine, 1968), à Jean-François Lapointe (musique, 1988), à France Légaré (santé communautaire, 1995) et à Robert Pidgeon (droit, 1969). Le prix Jeunes Diplômés 2018 a été remis à Hubert Cormier (nutrition, 2010), à Lara Emond (administration des affaires, 2011), à Étienne Langlois (relations internationales, 2006) et à François-Thomas Michaud (génie chimique, 2009). Le titre de bénévole de l’année a été attribué à Anne-Marie Blais (architecture, 2006) et le prix Coup de cœur philanthropique est allé à Éric Dupont (physiologie-endocrinologie, 1992).

Plus d’information


Les Remarquables – Victoria Thân

victoria-than-credit-francis-bouchard

Victoria Thân, lors de la cérémonie Les Remarquables, le 9 mai, en compagnie de la rectrice Sophie D'Amours et du président-directeur général de la FUL, Yves Bourget.

Photo: Francis Bouchard

Écrivez-nous
Partagez