Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 21 | 16 mars 2017

Sports

L’Université Laval vise un autre titre national en badminton

Le programme Rouge et Or multiplie les réussites sur la scène nationale cette année, et l'équipe de badminton voudra ajouter à ces succès

Par Stéphane Jobin

Du 17 au 19 mars, au grand gymnase du PEPS, se déroulera le Championnat canadien de badminton collégial / universitaire Yonex 2017. En tout, six universités prendront part au volet par équipes de la compétition, incluant le Rouge et Or, qui vient de remporter il y a tout juste deux semaines le championnat universitaire québécois. L’Université Laval devra ainsi vaincre l’Université de Sherbrooke, l’UQAM, l’Université de Montréal, l’Université de Toronto et UBC afin d’aspirer à un premier sacre canadien depuis 2008.

«C’est notre objectif parce que nous avons beaucoup de profondeur au sein de notre formation et un bel équilibre entre les cinq épreuves de simple et de double», mentionne l’entraîneur-chef du Rouge et Or, Étienne Couture.
La première participation de UBC à ce tournoi ainsi que la présence de l’Université de Toronto, toujours une puissance, viendront rehausser le niveau de la compétition, croit l’entraîneur-chef. «Ce sont deux régions où il se dispute du très bon badminton.»

Deux divisions de trois équipes seront créées. Chaque formation disputera une rencontre face à ses deux adversaires de division. L’équipe ayant terminé en tête du groupe A affrontera la deuxième position du groupe B en demi-finale, et vice-versa pour l’autre demi-finale. La finale sera, pour sa part, jouée samedi soir, à 20h.

Volet individuel relevé

Du côté individuel, plus de 90 raquettes se disputeront les cinq titres en jeu, soit ceux des simples féminin et masculin ainsi que des doubles féminin, masculin et mixte. Des talents d’un océan à l’autre seront rassemblés pour ce tournoi, qui sert également de qualifications pour la prochaine Universiade d’été, qui se tiendra à Taïwan au mois d’août.

«Le tournoi se rapproche vraiment de ce que pourrait être un championnat national senior», dit l’entraîneur-chef, qui évoque notamment la présence de Jason Ho-Shue (Université York), vainqueur du championnat canadien il y a un mois. «C’est un joueur spectaculaire  à voir», insiste Étienne Couture.

Chez le Rouge et Or, les plus grands espoirs de médaille individuelle reposent sur Anne-Julie Beaulieu, qui retrouvera deux de ses anciens coéquipiers du Rouge et Or dans les épreuves de double. Anne-Julie Beaulieu sera jumelée à Maxime Marin en double mixte, lui qui poursuit des études supérieures à l’Université Laval. Puis, du côté féminin, Stéphanie Pakenham formera un duo avec Anne-Julie Beaulieu. Stéphanie Pakenham étudie présentement à l’Université du Québec à Rimouski, sur le campus de Lévis.

Le champion québécois de simple masculin, Philippe Giguère, pourrait également surprendre et atteindre la ronde des médailles, selon l’entraîneur du Rouge et Or. Quant au duo masculin formé de Jean-Patrick Fortin-Cantin et Julien Déry, un tirage défavorable compliquera sa tâche.

Les rencontres débuteront vendredi et atteindront leur point culminant dimanche matin, à 9h, avec la présentation des finales. L’entrée est libre pour tous.

badminton

Photo: Mathieu Bélanger

Écrivez-nous
Partagez