Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 49, numéro 13 | 28 novembre 2013

Vie étudiante

Pour une justice plus accessible

Les étudiants bénévoles engagés dans le Bureau d’information juridique informent, soutiennent et orientent les personnes sur des questions de droit

Par Renée Larochelle

Ils sont jeunes, dynamiques à souhait et débordent d’enthousiasme face à leur future carrière d’avocat. Mais ils ont surtout en commun cet idéal: rendre la justice plus accessible à tous et à toutes. Voilà ce qui pourrait résumer le profil des quelque 70 étudiantes et étudiants en droit qui offrent quelques heures de leur temps chaque semaine pour aider des personnes à mieux s’y retrouver en matière de droit. Ces juristes en herbe respectent en cela la mission poursuivie par le Bureau d’information juridique (BIJ), un organisme sans but lucratif visant à informer la communauté universitaire et le public sur des questions d’ordre juridique.

«Comme nous sommes des étudiants en droit et non des avocats assermentés, il nous est cependant interdit de donner des conseils juridiques, d’intervenir dans un dossier déjà dirigé par un avocat ou un notaire», explique Catherine Jobin, étudiante en 3e année de droit et présidente du Bureau d’information juridique. En effet, l’action du Bureau s’arrête au seuil de l’information; chacune des équipes composées de deux ou trois étudiants ne donnant ni avis juridique ni conseil, et tout cela, en conformité avec le Barreau.

La formule est simple: le client prend rendez-vous par téléphone avec un bénévole et lui soumet son problème. Le temps d’effectuer des recherches, l’étudiant le rappelle quelques jours après pour prévoir une rencontre. Quand il s’agit de situations trop complexes ou que certaines situations soulèvent un doute, le bénévole n’hésite pas à diriger le client vers un organisme plus spécialisé ou encore à demander l’aide des professeurs de la Faculté de droit.

Les champs de pratique sont multiples: droit de la famille (divorce, succession), droit du travail (congédiement injustifié, discrimination), droit criminel (violence conjugale, vols), droits des assurances (dommages, responsabilité) et, enfin, vente et location (Régie du logement, troubles de voisinage).

Depuis sa fondation en 1987, le BIJ a répondu à plus de 10 000 demandes. Les services sont entièrement gratuits. «Comme futurs juristes, c’est un exercice très enrichissant qui nous met en lien direct avec la pratique, souligne Catherine Jobin. J’ai beaucoup appris en étant en contact avec des situations réelles. Dans les cours, on apprend beaucoup de choses théoriques, mais on est forcément limités.»

Le Bureau d’information juridique est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 20h30. Il est situé au local 2231 du pavillon Maurice-Pollack. Téléphone: 656-7211, www.bijlaval.ca.

Marc Robitaille

Une partie des membres du Bureau d'aide juridique: Maude Larochelle Samson, Marie-Pier Jolicoeur, Ariane Tremblay, Catherine Jobin, Assa Diop-Mena et Catherine Boilard.

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez