Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 9 | 10 novembre 2016

Sports

Prête à grimper sur la plus haute marche

Le Rouge et Or cross-country fera tout pour remporter le Championnat canadien universitaire U Sports, qui aura lieu ce samedi

Par Mathieu Tanguay

Après avoir goûté aux joies du podium national au cours des quatre dernières années, l’équipe masculine de cross-country Rouge et Or est prête à s’élever au niveau supérieur. L’or, c’est ce que la troupe de l’entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe vise pour Championnat canadien universitaire U Sports. Elle aura une chance unique d’y arriver devant ses partisans le samedi 12 novembre, sur les plaines d’Abraham.

C’est la cinquième fois de son histoire que l’Université Laval accueille le championnat national, mais les astres n’auront jamais été aussi bien alignés pour que l’équipe locale rafle les grands honneurs. Le Rouge et Or occupe le premier rang du classement 10 masculin canadien depuis le début de l’automne et a fourni des performances qui justifient amplement cette position. L’équipe a notamment dominé le championnat provincial. En effet, les neuf premiers coureurs à franchir le fil d’arrivée portaient l’uniforme du Rouge et Or.

«Contrairement aux autres années, nous avons le rôle de favori. Il faut l’assumer et livrer une excellente performance. D’ailleurs, depuis le début de l’automne, l’équipe agit et gère son année comme si elle était, justement, la favorite», explique l’entraîneur-chef Félix-Antoine Lapointe. «Une première place au classement l0 U Sports, c’est flatteur, mais ce qui est le plus important, c’est la façon dont on se voit comme équipe. On se considère comme la meilleure équipe au Canada et c’est ce qui guide notre entraînement.»

La composition de l’équipe permet à l’entraîneur de rêver à l’or. Des athlètes d’exception, comme Yves Sikubwabo, le peuvent aussi. L’athlète par excellence du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a remporté trois de ses quatre courses cette année. Il a tout de même accédé au podium de celle dont il n’a pas été vainqueur, car il a terminé deuxième, à une fraction de seconde de son coéquipier, Emmanuel Boisvert.

Côté féminin, l’Université Laval n’aspire pas aux grands honneurs, mais les prestations de l’automne 2016 laissent entrevoir de belles choses. C’est la recrue de l’année du RSEQ, Aurélie Dubé-Lavoie, qui risque de tonner le ton. Elle a terminé sur le podium à chacune de ses courses cette saison, incluant une deuxième place au Championnat provincial.

Les étudiantes-athlètes s’élanceront sur la piste à compter de 13 h. Les messieurs, quant à eux, s’exécuteront dès 13 h 40. L’admission est gratuite.

cross-country

L'équipe masculine de cross-country Rouge et Or tentera de devenir la deuxième université québécoise à remporter l'or au Championnat canadien sur les plaines d'Abraham, ce samedi. La seule équipe québécoise à avoir réussi cet exploit est celle de Université de Sherbrooke, en 1992.

Photo: Mathieu Bélanger

Écrivez-nous
Partagez