Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 22 | 23 mars 2017

Vie étudiante

Prêts à entrer en scène!

La chanteuse Rosemary Mc-Comeau et le bassiste Carl Mayotte représenteront l'Université Laval à la grande finale d'Univers-Cité en spectacle

Par Matthieu Dessureault

Avec sa plus récente composition, Appelez-moi Georges, Rosemary Mc-Comeau aborde avec humour et respect le sujet de la transsexualité. Cette chanson, qu’elle a livrée le mercredi 15 mars avec son bassiste Carl Mayotte, lui a valu le premier prix du concours Université Laval en spectacle. «Un jour, un ami m’a annoncé qu’il était transsexuel. Cela m’a incité à faire des recherches sur cette réalité. Bien qu’elle soit très présente dans la société, la transsexualité est encore taboue. La musique nous donne une voix; il est important d’aborder des réalités dont on parle peu», dit-elle au sujet de sa pièce.

Rosemary Mc-Comeau est étudiante au double baccalauréat en enseignement et en interprétation de la musique. De son côté, Carl Mayotte fait une maîtrise en musique. Couple sur scène comme dans la vie, ils jouent ensemble depuis plusieurs années. En fait foi la complicité qu’ils ont développée. «Carl est le meilleur musicien que je connaisse, affirme sa partenaire. Il est très malléable; on peut le mettre dans n’importe quel contexte musical et il va s’adapter. Je l’ai invité dans mon petit univers un peu fou et il s’est bien intégré.»

Le 25 mars, au Théâtre Petit Champlain, le duo interprétera à nouveau sa pièce, cette fois pour la finale d’Univers-Cité en spectacle. Créé en 2005 par des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières, ce concours a pour but de faire connaître les talents universitaires en arts de la scène. Les participants sont ceux qui ont remporté les honneurs des finales locales de leurs universités respectives. «L’événement est une belle façon de promouvoir la relève artistique. Des artistes bien connus comme Lydia Képinski, Simon Bolduc et Harfang sont passés par là. Univers-Cité en spectacle encourage les étudiants à poursuivre leurs rêves. Il vise aussi à valoriser la langue française, un autre aspect important de notre mission», explique la responsable des partenariats, Leïla Karnas-Azzaoui.

Cette année, c’est au tour de l’Université Laval d’accueillir la grande finale. Rosemary Mc-Comeau et Carl Mayotte se mesureront à leurs homologues de l’Université de Montréal, de l’Université du Québec à Montréal, de l’Université du Québec en Outaouais, de l’Université du Québec à Trois-Rivières, de l’Université du Québec à Rimouski, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et de l’Université de l’Alberta.

Pour la chanteuse Geneviève Vézina, qui faisait partie du jury de la finale locale, ils ont tout ce qu’il faut pour se démarquer, une fois de plus. «Le jury était unanime: ils seront de bons ambassadeurs de l’Université Laval. Nous avons apprécié leur originalité, leur charisme, leur énergie, le sourire dans la voix de Rosemary. Même si sa pièce porte sur un sujet qui aurait pu être très lourd, elle parvient à l’aborder avec humour. Aussi, ils ont un bon contact avec le public, ce qui est essentiel.»

La prestation des finalistes du concours sera suivie d’une performance du groupe Raton Lover. L’animation sera assurée par Priscilla Tremblay et Thomas Bourgault, deux étudiants en communication. Le spectacle, qui se déroulera sur le thème «Va te faire voir!», sera diffusé sur les ondes de Canal Savoir dès le mois de mai.

Samedi 25 mars au Théâtre Petit Champlain (68, rue du Petit-Champlain). Ouverture des portes à 19h et début du spectacle à 20h. Plus d’information.

Rosemary-Mc-Comeau-et-Carl-Mayotte-credit-Hoby-Ratsimbazafy

Rosemary Mc-Comeau et Carl Mayotte ont remporté la première place du concours Université Laval en spectacle. La prochaine étape: Univers-Cité en spectacle, qui leur permettra de se mesurer aux finalistes des autres universités.

Photo: Hoby Ratsimbazafy

Écrivez-nous
Partagez