Du 5 au 7 novembre, la Faculté des sciences et de génie accueille l’exposition La preuve par l’image organisée par l’Association francophone pour le savoir avec l’appui du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Cette exposition réunit 22 œuvres qui marient science et art. Elles ont été retenues parmi toutes les photos soumises à ce concours en 2017 par des chercheurs et des étudiants-chercheurs des universités canadiennes.

L’une de ces œuvres a été réalisée par Nelly Manéglia alors qu’elle terminait une maîtrise en sciences de la Terre au Département de géologie et de génie géologique. Ses travaux portaient sur les minéraux indicateurs de gisements d’or dans une région du Nunavut. Sa photographie intitulée Migrations des minéraux montre les deux faces d’un grain d’épidote, l’un de ces minéraux indicateurs. Au microscope, l’image de ce grain rappelle un papillon multicolore aux ailes finement ciselées. Cette photo lui a valu le prix du jury.

L’exposition est présentée dans le hall d’entrée du pavillon Adrien-Pouliot.