Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 13 | 7 décembre 2017

Actualités UL

Ces profs qui changent des vies

Le Fil vous présente une série d'articles sur des enseignants inspirants qui ont influencé le parcours d'anciens étudiants. Cette semaine: Valérie Doran-Plante rend hommage à Danielle Riverin-Simard et à Alain Dubois, professeurs à la Faculté des sciences de l'éducation.

Par Matthieu Dessureault

Valérie Doran-Plante n’a pas le parcours typique d’une entrepreneure. Après avoir étudié en sciences de l’orientation et avoir travaillé en ressources humaines, elle a choisi de se lancer en affaires en fondant Bulle bijouterie pour mamans. Cette compagnie fournit des bijoux fabriqués en silicone alimentaire pouvant être mordillés sans risque par les tout-petits. Elle emploie cinq personnes autour desquelles gravitent une trentaine de collaborateurs et elle compte plusieurs points de vente à travers le Canada.

Bien qu’elle ne travaille pas dans son domaine d’études, la femme d’affaires met en application une foule de connaissances apprises à l’Université. Parmi les professeurs qui l’ont inspirée, Danielle Riverin-Simard a encadré la rédaction de son essai sur les transitions professionnelles. «Avec elle, j’ai énormément appris. Chercheuse prolifique, Danielle Riverin-Simard avait une très grande connaissance de son domaine d’enseignement et nous apportait une belle curiosité intellectuelle. Elle était stricte, mais aussi très ouverte à nos idées. Par-dessus tout, elle m’a permis de structurer ma méthode de recherche, ce qui m’a aidé plus tard à trouver des partenaires d’affaires et des fournisseurs pour lancer mon entreprise», relate Valérie Doran-Plante.

Très active dans le milieu de la recherche, Danielle Riverin-Simard reconnaît avoir été exigeante envers son ancienne étudiante. «J’avais noté chez elle une compétence remarquable pour relever les défis. Mes exigences portaient sur la démarche scientifique, bien sûr, mais également sur la gestion d’un agenda très serré pour sa réalisation. Madame Doran-Plante a tout de suite saisi les répercussions de mes propositions. Pour parvenir à répondre à mes exigences, elle a temporairement abandonné un travail rémunérateur. Elle a réussi la rédaction de son essai dans un temps record», se souvient-elle.

Quant à Alain Dubois, un autre professeur qui l’a marquée, Valérie Doran-Plante a suivi avec lui un cours de psychopathologie, en plus d’avoir été son auxiliaire d’enseignement. De ce professeur, elle retient un immense talent pour concrétiser des concepts théoriques. «Sa façon d’enseigner laissait beaucoup de place au concret. Il faisait référence à toutes sortes d’éléments de la littérature et nous faisait expérimenter des choses sur le comportement humain. Connaître l’être humain, ses réactions et ses capacités d’adaptation, c’est essentiel dans les tâches de gestion et de marketing que j’occupe aujourd’hui.»

À la fois «surpris et fier» d’avoir été ciblé comme professeur inspirant, Alain Dubois admet que le concret prend une place prépondérante dans son enseignement. «Il est important pour moi d’avoir un pouvoir d’évocation, que ce soit par des études de cas, des documentaires ou en parlant de mes propres expériences. L’apprentissage n’est pas une démarche exclusivement intellectuelle; il est aussi profondément affectif, car on a plus de chances de se souvenir de ce qui nous a touchés. C’est pourquoi j’essaie de créer ce passage entre un contenu et une expérience personnelle très intense», dit-il.

Pour Valérie Doran-Plante, ces deux professeurs auront laissé une empreinte indélébile. «Ils m’ont donné un apprentissage pour la vie. Clairement, c’est durant ma maîtrise que j’ai acquis le plus de structure. En tant que maman entrepreneure qui travaille plus de 70 heures par semaine, de la structure, j’en ai besoin!»

Valerie-Doran-credit-inconnu

Valérie Doran-Plante est la présidente-directrice générale de Bulle bijouterie pour mamans, une compagnie en plein essor. Récemment, elle a reçu le prix Nouvelle entrepreneure 2017 du Réseau des femmes d’affaires du Québec.

Lisez les autres articles de la série «Ces profs qui changent des vies»:


Et vous, y a-t-il un enseignant qui a changé votre vie?

Les meilleurs enseignants, ce sont ceux dont on se souvient toute sa vie durant. Dévoués, pédagogues, enthousiastes, ils nous ont transmis leur passion, ont élargi nos horizons, nous ont donné envie d’être créatifs dans un domaine. Diplômé ou étudiant, vous avez une histoire qui implique un professeur ou un chargé de cours toujours à l’emploi de l’Université? N’hésitez pas à écrire au journaliste Matthieu Dessureault pour lui faire part de votre témoignage. Votre histoire pourrait faire l’objet d’un article dans le journal!

montage

Professeure émérite, Danielle Riverin-Simard est très active dans le milieu de la recherche, notamment comme membre de comités éditoriaux de revues scientifiques.

En plus de ses tâches d'enseignement, Alain Dubois est chercheur régulier au Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail et chercheur associé dans le Groupe de recherche et d'intervention sur la présence attentive.

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez