Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 9 | 9 novembre 2017

Actualités UL

Le Québec inc. sur le campus

Les forces vives en entrepreneuriat de l'Université se mobilisent pour une semaine intense d'activités

Par Yvon Larose

Dans quelques jours, un vent entrepreneurial soufflera sur la cité universitaire. Du 13 au 19 novembre, la communauté universitaire ainsi que le grand public se verront proposer une programmation dynamique et diversifiée lors de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat à l’Université Laval. Cette activité est le fruit d’une collaboration étroite entre les forces vives en entrepreneuriat du campus et divers intervenants du domaine au niveau régional. Ces forces vives comprennent notamment Entrepreneuriat Laval, le Service de placement et FSA ULaval. La Semaine se veut un positionnement clair de l’Université comme partie prenante de l’écosystème régional en entrepreneuriat.

«Forte du dynamisme de sa communauté étudiante et d’un réseau d’intervenants compétents, souligne la rectrice Sophie D’Amours, notre université se positionne depuis longtemps comme un chef de file en ce qui concerne le soutien et l’accompagnement aux entrepreneurs.»

Le président d’honneur de l’événement sera Georges Saad, cofondateur de la firme de développement Web et mobile Spektrum Media. Ce détenteur d’un MBA de l’Université Laval donnera une conférence sur le thème de l’entrepreneuriat responsable. La conférencière vedette de la Semaine sera Valérie Doran, PDG de BULLE bijouterie pour mamans. Cette diplômée de la maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval fera part de ses réflexions sur le lancement d’une entreprise. Le professeur Denis J. Garand, du Département de management, fera un exposé sur la sensibilisation à l’entrepreneuriat et à l’intrapreneuriat en sciences et en santé durable. Quant à Réal Vallée, professeur au Département de physique, de génie physique et d’optique, il partagera le micro avec le PDG de la firme Laserax, Xavier Godmaire. Leur présentation commune aura pour titre «Un parcours entrepreneurial « marqué au laser »». Enfin, le doctorant en nutrition Hubert Cormier relatera les moments clés de son parcours de blogueur et d’auteur de livres à succès sur la nutrition. Il publiera sous peu un nouveau livre, son cinquième, intitulé Les conseils d’Hubert. Plus de 500 conseils et recettes pour repenser son alimentation.

Hubert Cormier terminera ses études doctorales dans quelques mois. Son parcours aura été pour le moins atypique. En 2010, un stage au baccalauréat avec la nutritionniste vedette Isabelle Huot lui ouvre les yeux sur un monde de possibilités comme communicateur. Une étape clé de son parcours a consisté, pour lui, à explorer les réseaux sociaux, où il vulgarise depuis la nutrition. Aujourd’hui, quelque 65 000 abonnés (followers) suivent le nutritionniste. «Je suis sur différentes plateformes et je peux vivre de ça», indique-t-il. En 2014, Hubert Cormier franchissait une autre étape dans son parcours de communicateur avec la publication d’un premier livre. «Ce livre m’a permis d’asseoir une certaine crédibilité, dit-il. Au monde de la diète, je proposais une belle transition vers le plaisir de manger sainement, comme un vent de fraîcheur. Un passe-temps s’est transformé en passion, puis en gagne-pain.» Les livres se sont enchaînés. Cette année, son ouvrage de recettes originales basées sur le yogourt a été publié en anglais chez Penguin Random House. Ce communicateur polyvalent écrit aussi pour des magazines et des journaux. Il prononce également des conférences.

Une autre activité à ne pas manquer est certes la table ronde intitulée «Nos entrepreneur(e)s sous la loupe». La professeure Mariepier Tremblay, du Département de management, présentera les résultats d’un sondage récent sur la réalité entrepreneuriale universitaire. L’enquête a été réalisée conjointement par la Chaire en entrepreneuriat et innovation, que dirige la professeure Tremblay, ainsi que par le Service de placement. La discussion sera animée par la professeure Sophie Brière, du même département.

«Le sondage a été mené auprès de plus de 1 100 étudiants, explique Mariepier Tremblay. On constate qu’un nombre important d’étudiants sont impliqués dans des projets à différents stades: démarrage actif, entreprise en activité ou intention entrepreneuriale. Parmi les répondants, beaucoup sont des femmes. Les projets sont fortement liés au domaine d’études des étudiants. Enfin, les résultats confirment l’intérêt d’intégrer l’entrepreneuriat dans les préoccupations institutionnelles en offrant des services et de la formation.»

Durant la Semaine, Entrepreneuriat Laval tiendra son gala du Concours d’idées d’entreprises. Près de 10 000$ en prix seront remis à des idées novatrices susceptibles de conduire au démarrage de nouvelles entreprises.

Des entrepreneurs prononceront des conférences sur l’intrapreneuriat, sur l’entrepreneuriat social et sur une entrepreneure immigrante. Des activités de réseautage seront également au programme.

Programmation complète de la Semaine

entrepreneurs
Écrivez-nous
Partagez