Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 18 | 8 février 2018

Société

Refuges écologiques de demain

Marc-André Parisien a analysé la vulnérabilité des aires protégées d'Amérique du Nord aux changements climatiques

Les changements climatiques risquent de compromettre l’efficacité des aires protégées pour conserver les espèces qu’elles abritent. Marc-André Parisien, chercheur scientifique à Ressources naturelles Canada, a analysé la vulnérabilité des aires protégées d’Amérique du Nord aux changements climatiques.

Les résultats de l’étude qu’il a menée démontrent que près de 80% de ces aires sont exposées au changement de climat, ce qui créera un stress important chez les espèces qu’on y trouve. Durant la conférence intitulée «Les climats de nos parcs nationaux à la fin du 21e siècle: les écosystèmes pourront-ils survivre?», il expliquera comment, d’après ses analyses, 10% des aires protégées pourront augmenter leur richesse en espèces et agir comme refuges.

Jeudi 8 février, de 10 h 30 à 12 h, à la salle Lionel-Daviault du Centre de foresterie des Laurentides.

parc-national-sepaq-credit-SEPAQ

Photo: SEPAQ

Écrivez-nous
Partagez