Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 53, numéro 14 | 11 janvier 2018

Arts

Remixer le Québec

Dirigée par Serge Lacasse, une équipe de remixeurs de la Faculté de musique revisite des classiques de la chanson québécoise

Par Renée Larochelle

«Youpe! Youpe! Sur la rivière / Vous ne m’entendez guère / Youpe! Youpe! Sur la rivière / Vous ne m’entendez pas.» Si cette chanson canadienne-française interprétée par Charles Marchand en 1926 vous rappelle vaguement des souvenirs de camp de vacances, sachez qu’il en existe une nouvelle version tout à fait sautée qui vous décoiffera assurément le toupet. Même chose pour un autre classique du répertoire québécois, Ça va venir, découragez-vous pas, chanté par La Bolduc en 1930, que vous découvrirez sous un tout autre jour. Dix autres chansons font également l’objet d’un remixage audionumérique sur un album disponible depuis le 8 décembre sur toutes les plateformes numériques (Spotify, iTunes, Apple Music). Son titre: Remixer le Québec. L’album a été enregistré au Laboratoire audionumérique de recherche et de création (LARC), situé au pavillon Louis-Jacques-Casault.

Professeur de musicologie à la Faculté de musique, Serge Lacasse est le directeur de ce projet en recherche-création ayant débuté en 2009. «L’idée du projet m’est venue en écoutant un remixage d’une chanson de Nat King Cole intitulée Lush Life, où l’on valorisait le répertoire afro-américain, explique Serge Lacasse. Je me suis dit qu’on pourrait faire la même chose avec certaines chansons québécoises. On illustrerait la grande richesse du patrimoine musical québécois et on montrerait qu’une pratique de reconfiguration sonore comme le remixage peut mener à la redécouverte de trésors souvent oubliés.»
Fait intéressant, les remixeurs, parmi lesquels figurent une dizaine d’étudiants en musicologie de la Faculté de musique, ne proviennent pas seulement du Québec, mais aussi de la France, de la Roumanie, du Maroc et de Cuba. Ils sont ainsi issus de traditions musicales extrêmement variées, ce qui confère à l’album un son et une diversité exceptionnels. «Les seules contraintes étaient que les remixages devaient comprendre des extraits d’enregistrement de chansons québécoises d’avant les années 1950 et qu’on devait entendre « physiquement » le disque, souligne Serge Lacasse. Il ne s’agissait pas d’enregistrer de nouvelles versions de ces chansons avec de nouveaux interprètes, mais bien de créer un nouvel enregistrement à partir de l’enregistrement d’origine ou encore de portions de cet enregistrement d’origine.»

Parmi les artistes remixés figurent Alys Robi, Fernand Robidoux, Raymond Berthiaume, Jeanne D’Arc Charlebois, Jean Laurendeau, Albert Viau et Paul Brunelle. Soulignons que ce projet de recherche-création a été fait en collaboration avec Gérald Côté, professeur d’ethnomusicologie. Sa tâche a consisté à documenter la partie ethnographique du projet, soit l’interaction entre la pratique du remixage et l’identité du remixeur.

Pour un survol de l’album, visitez la page Facebook de Remixer le Québec.

Serge-Lacasse-MRP-3873-credit-Marc-Robitaille

Photo: Marc Robitaille

Écrivez-nous
Partagez