Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 26 | 11 mai 2017

À la une

Pour des soins plus sécuritaires

La Chaire de leadership en enseignement (CLE) par simulation des sciences de la santé – Université Laval et Université Côte d'Azur vise notamment à former des praticiens dans leur milieu de travail

Par Matthieu Dessureault

Pour apprendre, il n’y a rien de mieux que la pratique! Cette affirmation prend tout son sens au Centre Apprentiss du Complexe intégré de formation en sciences de la santé. Les étudiants des facultés de Médecine, de Pharmacie et de Sciences infirmières y apprennent leur futur métier grâce à des technologies qui reproduisent fidèlement la réalité des salles d’opération, d’urgence, d’obstétrique et d’accouchement. On y trouve notamment des mannequins interactifs qui réagissent aux traitements et aux médicaments qui leur sont administrés.

Innovation pédagogique en plein essor, la simulation en sciences de la santé est un incontournable pour développer et maintenir ses compétences. Il est donc essentiel de former les praticiens dans leur propre environnement de travail. Or, voilà, il est difficile de déplacer les équipes du Centre Apprentis en milieu clinique. La CLE par simulation des sciences de la santé – Université Laval et Université Côte d’Azur, lancée officiellement le 11 mai, permettra de rejoindre cette clientèle. «La CLE est en quelque sorte le prolongement du Centre Apprentiss. L’un de ses fruits est une unité mobile, qui se déplacera dans les établissements de santé afin d’offrir une formation in situ, particulièrement pour des domaines critiques comme les urgences, les soins intensifs, les blocs opératoires et les unités coronariennes», explique son titulaire, Gilles Chiniara, également directeur scientifique du Centre Apprentiss.

En d’autres mots, la CLE permettra de transposer l’expertise de son équipe dans tout le Réseau universitaire intégré en santé de l’Université Laval. Avant une procédure complexe, les praticiens pourront répéter leurs gestes sur des simulateurs dans leurs propres locaux. En plus de réduire les risques d’erreurs médicales, la formation in situ améliorera le fonctionnement des équipes, l’organisation du travail et la sécurité des patients. Dans la même veine, la CLE contribuera à former les futurs professeurs et instructeurs de simulation, en plus d’enrichir certains cours qui existent déjà.

La Chaire bénéficie du soutien de l’Université Côte d’Azur (UCA), avec laquelle l’Université Laval a signé une entente récemment. L’UCA, qui réunit les principaux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la Côte d’Azur, investira dans la CLE un montant de 75 000$ par année pendant cinq ans. Les équipes d’enseignants, de chercheurs et de médecins des différents établissements agiront ensemble afin de relever les défis d’avenir en formation pour assurer une meilleure relève en santé.

Pour Gilles Chiniara, anesthésiologiste au CHU de Québec-Université Laval et professeur au Département d’anesthésiologie et de soins intensifs, ce projet marque un tournant important dans son parcours. «Je suis honoré d’être le titulaire de cette CLE qui permettra de franchir de nouvelles étapes dans la simulation des sciences de la santé. Nous pourrons aider à la fois les cliniciens et améliorer la sécurité des patients, ce qui représente pour moi un accomplissement tout à fait exceptionnel», dit-il.


CLE-simulation-credit-Aurelie-Macarri
Cette structure de recherche résulte d’un accord-cadre de coopération entre l’Université Laval et l’Université Côte d’Azur. Frédérique Vidal, vice-présidente Formation de l’Université Côte d’Azur, Patrick Baque, doyen de la Faculté de médecine de l’Université Nice Sophia Antipolis, Jean-Marc Gambaudo, président de l’Université Côte d’Azur, Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales de l’Université Laval, Nicole Lacasse, vice-rectrice adjointe aux études et aux activités internationales de l’Université Laval, ainsi que Lucie Rochefort, vice-doyenne de la Faculté de médecine de l’Université de Laval, étaient à Nice, le 9 février, pour officialiser ce partenariat.
Photo: Aurélie Macarri


lancement-CLE-6765-credit-Marc-Robitaille

La CLE par simulation des sciences de la santé – Université Laval et Université Côte d’Azur a été lancée le 11 mai en présence de nombreux partenaires. De gauche à droite sur la photo: Véronique Paquis, adjointe au maire de Nice, Frédérique Vidal, présidente de l’Université Nice Sophia Antipolis et vice-présidente du programme Formations à Université Côte d’Azur, Gilles Chiniara, titulaire, anesthésiologiste au CHU de Québec-Université Laval et professeur au Département d’anesthésiologie et de soins intensifs, et Rénald Bergeron, doyen de la Faculté de médecine.
Photo Marc Robitaille

centre-Apprentiss-credit-Jérôme-Bourgoin

Vaste centre d'apprentissage par simulation, le Centre Apprentis reproduit la réalité en milieu de travail. Les étudiants en médecine, en sciences infirmières ou en pharmacie peuvent se familiariser avec les plus récentes technologies.

Photo: Jérôme Bourgoin

Écrivez-nous
Partagez
ULaval nouvelles