Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 27 | 18 mai 2017

Actualités UL

Un succès célébré en grand

Objectif largement dépassé pour La Fondation de l'Université Laval avec la Grande campagne de financement qui a permis d'amasser plus de 530M$!

Par Matthieu Dessureault

La 7e Grande campagne de financement de l’Université, la plus ambitieuse de son histoire, se termine avec succès. La Fondation a surpassé son objectif de 350 M$ en récoltant 530 147 000$ en dons, établissant ainsi la plus importante réalisation philanthropique depuis les débuts de l’Université. Cette somme servira à soutenir l’excellence de l’établissement et à renforcer sa mission d’enseignement, de recherche et de création.

Les résultats ont été dévoilés lundi dernier à l’occasion d’une cérémonie haute en couleur. Les festivités ont été lancées par le drumline et les cheerleaders du club Rouge et Or, qui ont offert une performance chaleureusement applaudie. Sur la scène installée devant le pavillon Jean-Charles-Bonenfant, l’enthousiasme du recteur Denis Brière était palpable. «L’ampleur de la campagne démontre l’appui incontestable des organisations et des individus pour l’Université Laval. Nous allons tirer parti de ces dons pour poursuivre notre développement dans les prochaines années. Les dons reçus sont déjà engagés dans des projets précis et permettront à l’Université de pousser plus loin sa recherche», a-t-il dit, remerciant au passage les nombreux étudiants qui se sont impliqués durant la campagne.

Au-delà de l’aspect financier, cette «mobilisation sans précédent» a permis de susciter un sentiment de fierté chez les troupes universitaires, s’est réjoui le président-directeur général de la Fondation, Yves Bourget. «La Grande campagne avait un autre objectif que celui de réunir 350 M$. Elle visait à susciter et à entretenir, chez les diplômés, un sentiment d’appartenance envers leur alma mater, qu’ils soient fiers de ce diplôme qui leur a permis de se réaliser sur les plans professionnel et personnel. Nous sommes heureux des résultats, car nous sentons un vent nouveau se propager au sein de la communauté des diplômés et même des étudiants. La notion de «donner au suivant» est de plus en plus intégrée.»

L’Université a profité de la cérémonie pour inaugurer la promenade Les Cent-Associés, fruit d’importants travaux de rénovation menés dans les derniers mois. Traversant le campus d’est en ouest, ce parcours souligne l’engagement de ceux ayant consenti à faire un don planifié d’au moins un million de dollars à l’Université. À terme, cinquante luminaires, sur lesquels seront inscrits leurs noms, borderont la promenade. Les visiteurs pourront découvrir la biographie de chacun à l’aide d’une application géolocalisée.

Le public a aussi pu assister au dévoilement d’une œuvre d’art public intitulée 2 367, L’odyssée collective. Réalisé par cinq diplômés en architecture, ce monolithe rend hommage à tous les donateurs et les bénévoles qui ont contribué à la réussite de la campagne. Son socle, sur lequel est inscrit le thème «Laisser une empreinte durable, 350 ans d’excellence», renferme une capsule temporelle qui sera ouverte dans 350 ans, donc en 2 367. «Les surfaces curvilignes de l’œuvre ont été recouvertes d’une fine couche d’or grâce à une technique traditionnelle entièrement réalisée à la main. Cette fine couche semble soutenir un composite cimentaire, matériau novateur moulé grâce aux dernières techniques de coffrage numérique. Les connaissances du passé sont ici liées aux innovations du futur», a indiqué Jean-Philippe Saucier, chargé de cours en architecture et membre du collectif PLUX 5, en marge du dévoilement.

Point culminant de la soirée, le concert du groupe Les Respectables a fait monter la température extérieure de quelques degrés. Le quatuor rock de Québec a interprété plusieurs de ses succès, dont Amalgame, Holà décadence et L’homme 7:00 Up. Pour le batteur Stéphane Beaudin, diplômé en science politique, ce spectacle marquait en quelque sorte un retour aux sources. C’est au pavillon Charles-De Koninck, situé tout près de la scène, qu’il avait fait la rencontre du guitariste avec qui il allait former Les Respectables après avoir gagné un concours étudiant. Emballé de revenir sur le campus près de trente ans plus tard, le musicien s’est dit honoré de promouvoir la cause de la philanthropie. «L’enseignement doit figurer parmi les priorités d’une société. Avec des campagnes de financement comme celle-ci, on peut aller chercher de l’aide du public et le sensibiliser à l’importance de la philanthropie. L’Université est un endroit où l’on forme des cerveaux qui contribueront à bâtir la société de demain. C’est important d’y maintenir des services de qualité et d’être compétitif par rapport aux autres universités dans le monde.»

La Grande campagne, rappelons-le, a bénéficié du soutien de cinq coprésidents, soit Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Charles Brindamour, chef de la direction de Intact Corporation financière, Michel Dallaire, chef de la direction de Cominar, André Desmarais, président délégué du conseil, président et cochef de la direction de Power Corporation du Canada, et Andrew Molson, président du conseil d’administration du Groupe conseil Res Publica, en plus de plusieurs personnalités influentes. Sa phase publique avait été lancée en grande pompe le 10 mars 2016.

Plus d’information


Répartition des contributions

FUL-repartition


Une culture philanthropique bien vivante!

La Grande campagne de financement s’est terminée peu après la clôture de la 15e campagne annuelle Communauté universitaire. Réservée aux membres de la communauté universitaire, cette campagne, qui se déroulait sur le thème «Je donne parce que c’est MON université!», a permis d’amasser 2,25 M$, une somme qui a contribué au succès de la Grande campagne.


W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1707-credit-Jean-Rodier
Après la cérémonie, le président-directeur général de La Fondation de l’Université Laval, Yves Bourget, et le recteur, Denis Brière, ont procédé à l’inauguration de la promenade Les Cent-Associés.
Photo: Jean Rodier


W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1322-credit-Jean-Rodier

W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1330-credit-Jean-Rodier

W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1721-credit-Jean-Rodier
Feux d’artifice, animation, musique: tout avait été pensé pour faire de la clôture de la Grande campagne un succès.
Photos: Jean Rodier


W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I2008-credit-Jean-Rodier
Le groupe Les Respectables, qui souffle cette année ses 25 bougies, a offert une performance qui a réuni plusieurs fans.
Photo: Jean Rodier


W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1742-credit-Jean-Rodier
Créée par le groupe PLUX 5, l’œuvre d’art 2 367, L’odyssée collective rend hommage à tous les donateurs qui ont contribué à la réussite de la campagne.
Photo: Jean Rodier

W-cloture-Grande-Campagne-2017-AD2I1398-credit-Jean-Rodier

Photo: Jean Rodier

Écrivez-nous
Partagez