Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 21 | 16 mars 2017

Société

Ils ont dit

Benoît Lamarche, Éric Montigny et Thierry Giasson sur la recherche en nutrition, l'investiture libérale dans Saint-Laurent et Justin Trudeau et l'effet téflon

Sur la recherche en nutrition

La recherche sur la nutrition se bute à des défis particuliers. Il est notamment difficile de recueillir des données fiables sur ce que mangent réellement les gens dans le cadre d’une étude. Une façon de contourner ce problème: les questionnaires en ligne. «L’écran exerce un certain filtre. Les gens sont moins gênés de dire ce qu’ils font vraiment. On a juste à regarder sur Facebook ce que les gens sont prêts à mettre sur leur vie privée, à la vue de tout le monde», affirme Benoît Lamarche.

Benoît Lamarche, École de nutrition
La Presse Plus, 9 mars

Sur l’investiture libérale dans Saint-Laurent

La victoire d’Emmanuella Lambropoulos sur Yolande James dans l’investiture du Parti libéral dans Saint-Laurent envoie un message aux dirigeants du parti, estime Éric Montigny. Lorsqu’ils étaient dans l’opposition, les libéraux avaient décentralisé le pouvoir du parti au profit des membres. «C’est clair qu’on voit une volonté de la direction du Parti libéral depuis l’élection de recentraliser le pouvoir au profit du chef.» Les militants n’ont peut-être pas digéré la façon dont leur ex-député, Stéphane Dion, a été remercié du cabinet Trudeau, ajoute-t-il.

Éric Montigny, Département de science politique
Le Journal de Montréal, 10 mars

Sur Justin Trudeau et l’effet téflon

Environ un an et demi après son élection, l’étoile du premier ministre Justin Trudeau continue de briller dans les sondages, même s’il a rompu certaines promesses et fait quelques faux pas. Selon Thierry Giasson, le premier ministre démontre une bonne maîtrise de l’image et des symboles, mais, en bout de ligne, la réalisation de ses engagements électoraux primera. «Les Canadiens s’attendent à quelque chose et, à un moment donné, ça doit dépasser la symbolique, les images, les belles photos et les moments d’émotion auxquels Justin Trudeau convie souvent la population.»

Thierry Giasson, Département de science politique
Le Journal de Montréal, 12 mars

Ils ont dit
Écrivez-nous
Partagez