Logo Université Laval Logo Université Laval

Volume 52, numéro 23 | 30 mars 2017

À la une

Sur les pas du protestantisme évangélique

La nouvelle chaire de leadership en enseignement développera une réflexion systématique, méthodique et pratique sur l'activité missionnaire des églises protestantes au Québec et dans le monde

Par Yvon Larose

La Faculté de théologie et de sciences religieuses franchit aujourd’hui, jeudi 30 mars, le cap symbolique des 10 chaires de leadership en enseignement (CLE). Cette dixième CLE porte sur la missiologie protestante évangélique. Son mandat consistera à développer une réflexion systématique, méthodique et pratique sur l’activité missionnaire des églises protestantes de sensibilité évangélique au Québec et dans le monde. Pour ses cinq premières années d’existence, la Chaire pourra compter sur un financement de 420 000$ provenant de donateurs et d’organismes de la communauté évangélique du Canada et des États-Unis. Ceux-ci souhaitent voir se développer, pour l’Amérique du Nord et en langue française, une formation de niveau universitaire en missiologie. Un poste de professeur sera créé à la Faculté. Au terme des cinq ans, l’Université financera entièrement ce poste.

Lors de la cérémonie de lancement, le recteur Denis Brière a déclaré: «La CLE en missiologie protestante évangélique s’inscrit dans la tradition d’excellence en enseignement et en recherche de l’Université Laval et constituera une manifestation concrète de son ouverture aux autres traditions chrétiennes.»

Le mouvement évangélique est issu de la Réforme protestante du 16e siècle et regroupe une grande diversité d’Églises. Il s’est surtout développé aux États-Unis. Le pasteur baptiste américain Martin Luther King se réclamait d’ailleurs du protestantisme évangélique. Au Québec, le mouvement évangélique ne se développe cependant qu’au cours de la seconde moitié du 20e siècle. «La croissance des Églises a été importante pendant un certain temps, rappelle le doyen Gilles Routhier. De nos jours, cette croissance connaît un frein et, malgré leur implantation dans plusieurs villes et régions, les protestants évangéliques, qui ne représentent qu’un faible pourcentage de la population, demeurent méconnus.»

Dans sa dimension pratique, l’activité missionnaire doit faire appel à une réflexion pluridisciplinaire: anthropologie, histoire, communication. L’intégration des principales disciplines des sciences humaines et sociales s’avère essentielle à la rencontre entre foi et culture. «Les Églises, poursuit-il, se sont rendu compte que le zèle, l’enthousiasme, la générosité et la bonne volonté ne suffisent pas pour évangéliser. Il faut se doter d’outils pour connaître les cultures et le monde dans lequel l’Évangile est annoncé. Brandir la Bible ne suffit pas.»

La Chaire a comme principal objectif de travailler à l’actualisation de la théologie de la mission évangélique en lien avec les débats actuels et les défis rencontrés. Elle travaillera aussi à mettre cette mission en oeuvre dans un contexte québécois «postchrétien». «Pour le Québec, société à modernité avancée, quelles sont les voies permettant d’annoncer l’Évangile?, demande le doyen. La Chaire permettra d’en faire l’exploration.» Un autre objectif consiste à redonner à la missiologie une place centrale dans les études théologiques universitaires de langue française au Canada. «La Faculté est ouverte aux autres traditions chrétiennes, soutient Gilles Routhier. Depuis au moins 20 ans, nous accueillons des étudiants protestants, sauf que nous n’avons toujours pas développé une expertise en théologie protestante. La Chaire permettra cela. Sa spécificité est de permettre aux étudiants de confession évangélique un accès en français aux études théologiques au Québec.»

Des praticiens seront formés dans les sciences de la mission. Un laboratoire de recherche innovant sera mis sur pied. On créera des communautés d’apprentissage. Et on favorisera les partenariats avec d’autres instituts visant les mêmes fins que la CLE.


lancement-CLE-missiologie-2017-MRP-5728-credit-Marc-Robitaille
Le représentant des donateurs, Paul Harris, est entouré par le recteur, Denis Brière, et le doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses, Gilles Routhier, lors du lancement de la CLE en missiologie protestante évangélique.
Photo: Marc Robitaille

Christ Rio

Le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, au Brésil. Dans ce pays majoritairement catholique, le nombre de protestants connaît une forte hausse depuis plusieurs années à la suite des efforts déployés par les Églises protestantes évangéliques.

Écrivez-nous
Partagez